Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Templiers

LE TEMPLE-DE-BRETAGNE

  Retour page d'accueil         Retour Canton de Saint-Etienne-de-Montluc  

La commune du Temple-de-Bretagne (bzh.gif (80 octets) Templ-Breizh) fait partie du canton de Saint-Etienne-de-Montluc. Le Temple-de-Bretagne dépend de l'arrondissement de Nantes, du département de Loire-Atlantique. 

Vous possédez des informations historiques sur Le Temple-de-Bretagne, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE du TEMPLE-DE-BRETAGNE

Le Temple-de-Bretagne vient de l'ordre religieux des Templiers.

Le territoire du Temple-de-Bretagne s'appelait primitivement "Mauperthuis". Il prend le nom de Temple-Mauperthuis, suite à l'établissement des templiers au XIIème siècle. Le Temple Maupertuis, annexe de Sainte-Catherine de Nantes, existait déjà en 1182 et ne comportait pas d'hôpital. A Nantes, les Templiers possédaient la commanderie de Sainte-Catherine et un hôpital Saint-Jean avec sa chapelle près de la place Saint-Jean actuelle. Les moines soldats qui tenaient garnison étaient logés, semble-t-il, dans le vieux manoir de la Cour.

Ville deTemple-de-Bretagne.

Les biens appartenant aux templiers (chevaliers de Malte) sont vendus en 1792. Ce n'est qu'en 1871 que la municipalité décide de changer le nom de la commune en "Le Temple-de-Bretagne".

Voir aussi Temple-de-Bretagne "Les origines historiques de Temple-de-Bretagne"

Note 1 : Liste non exhaustive des desservants de Temple-de-Bretagne jusqu’à la Révolution : Dom Adrien Danet (vers 1600), Robert du Bois (vers 1638), Louis Cosson (1643-1677), Paul d’Espinose (1677-1683), Pierre Maugendre (1683-1687), Louis Guilhard Desiaunays (1688-1690), Michel Guyo (1690-1692), Jean Quenille de Beauregard (1692-1700), De la Guionnière (1700-1701), Pierre Gorieux (1701-1702), Antoine Astruc (1702-1717), Jean Even (1717-1727), Hyacinthe Godin (1727-1733), Delesbeaupin (1733-1735), Rousset (1735-1737), Julien Even (1737-1774), Charles Thomas (1774-1777), Honoré Magouët (1777-1783), Jean Moret de la Touche (1783-1786), Félix Boisiau (1786-1791), …

Note 2 : Liste non exhaustive des maires de la commune de Temple-de-Bretagne : P.-J. Lebreton ; (à partir de 1790), J. Moisan (1791-1794), P. Bézier (à partir de 1794), François Rebondin (jusqu’en 1803), Jean Rebondin (1803-1821), Remy Nicaise (1821-1828), Jean Rebondin (1828-1829), Pitre Sengstack (1829-1834), Pierre Marand (1834-1840), Raymond Germain (1840-1860), Pierre Le Breton (1840-1865), Pierre Cabas (1865-1870), Pierre Ripoche (1870-1871), Pierre Pouplard (mai 1871 - juin 1871), Pierre Marand (1871-1874), Pierre Ripoche (1874-1876), Pitre Sengstack (1876-1878), Pierre Marand (1878-1884), Pierre Ripoche (1884-1887), Jean Pouplard (1887-1892), François Bernard (1892-1895), Jean Pouplard (1895-1901), François Bousseau ; (1901-1904), Pierre Poujade (1904-1908), Joseph Bonnet (1908-1912), François Bousseau ; (1912-1919), Arthur Bernard de Lajartre (1919-1935), Joseph Bonnet (1935-1965), Joseph Legoux (1965-1989), Alexandre Pellerin (1989-2001), Michel Anizan (2001-2008), Mme Dominique Uberti (2008-2014), Pascal Martin (à partir de 2014), …

Note 3 : Liste non exhaustive des instituteurs et institutrices de Temple-de-Bretagne : Pierre Didier Sauviller (vers 1820), Charles Robineau (jusqu’en 1850), Henri Sauzueau (1850-1860), Jean Durance (1860-1874), Mathurin Guillaume (1874-1883), Jean-Marie Gaudet (1883-1902), Auguste Chéné (à partir de 1902), …. Mlle. Robineau (jusqu’en 1850), Mme Burban (à partir de 1850), Mme Rivière (jusqu’en 1908), Mme Pauline Cormerais (à partir de 1908), ….

Note 4 : § I. Paroisse en 1916-1917 : Curé : Auguste Heurteau. Conseil : J. Bousseau, L. Menet, Fr. Peignet, Jh. Gergaud, A. de Lajartre. Chantre : J. Faucheux. — Sacristain : Guégand. — § II. La Commune : Maire : Fr. Bousseau ; adjoint, Fr. Rebondin. Conseil municipal : Jh Bonnet, P, Peignet, Ar. Bourdot, J. Saulnier, Ar. de Lajartre, L. Marand, J. David, P. Marand. Secrétaire de la mairie : A. Chéné. Instituteurs : A. Chéné, directeur ; Leguesdard, adjoint. Institutrices : Mlle Cormerais, directrice ; Mlle Berry, adjointe. Receveur-buraliste : Doucet. Bureau télégraphique : Mlle Mary (Cabine téléphonique). Bureau de Bienfaisance ; Jh. Gergaud, Fr. Rebondin, Jh Bonnet, J. Gourdon. Société des Courses : F. Bousseau, président d'honneur ; J. Bonnet, président ; P. Marand, vice-président ; Leguesdard, secrétaire ; J. Bonnet fils, trésorier ; Ed. Masson et L. Marand, commissaires ; membres : P. Peignet, P. Leray. § III. — Commerçants et maîtres-ouvriers : Beurre (marchands de) : Ch. Lemoing, Mme Dulain et Even, Mlle J. Picaut. Bière (marchand de) : J. Bonnet. Boulangers : veuve Chardron et J. Verdon. Boucher : Jér. Boisseleau. Bourreliers : J. Duheuil et B. Babineau. Charcutiers : Fr. Labarre, Fr. Peignet, P. Leray. Charpentiers : P. Mary, Jh. Bernier, P. Delaunay. Charrons : J. Bernier, J.-B. Leloup. Chiffonniers : J.-M. Lucas, F, Gouyette. Cordonniers : Th. Ballet, J.-M. Faucheux, Jh. Gergaud. Couvreurs : P. Jubier, Oct. Gergaud. Eau-de-vie et vins à emporter : J. David, N. Redureau, J. Bonnet. Epiciers : Mlle F. Deniaud, veuve Rivière, veuve J. David, L. Menet, veuve Bâtard, J. Renaud, P. Mary, Bernier, veuve Allain. Etameurs : P. Pichon, J. Pichon. Forgerons : Th. Morand, J.-M. Rivière, Rouinsard. Grains et engrais (marchand de) : P. Marand. Jardiniers : A. Bondu, Jambu. Maçons : A. Laurent, L. Tessier. Maréchaux-ferrants : Th. Morand, G. Gergaud, L. Gergaud, Jul. Rouinard. Menuisiers : Dulain, J.-B. Leloup. Merciers : Mlle Deniaud, veuve Rivière, J. Renaud, veuve Allain, Besnier, David, veuve Menet. Nouveautés : L. Marand. Sabotiers : Veuve Gourbil, Th. Morand. Tailleur de pierres : P. Coquin. Tissus (marchands de) : L. Marand, veuve David. Vins en gros (marchands de) : A. de Lajartre, J. Bonnet. Eleveur : A. de Lajartre. (P. Grégoire).

Note 5 : MORTS POUR LA PATRIE (GUERRE DE 1914-1917) : EMILE ALLAIS (2 sept. 1914). FRANÇOIS BRETÊCHER (6 sept. 1914). FRANÇOIS LEMARIE (28 octobre 1914). PIERRE MOURAUD (23 janvier 1915). PAUL EVAIN (17 février 1915). PIERRE SAULNIER (26 avril 1915). Louis PHILIPPE (12 juin 1915). EUGÈNE CRÉMET (15 juin 1915). PIERRE MACÉ (5 octobre 1915). PROSPER DESMORTIERS (26 avril 1916). JEAN ALLEREAU (1er juillet 1916). J.-M.-ARMAND PEIGNET (17 août 1916). EMMANUEL LEGUESDARD (nov. 1916), … (P. Grégoire).

Ville de Temple-de-Bretagne.

Voir aussi Temple-de-Bretagne "Faits historiques des XVIIème et XVIIIème siècles sur le Temple-de-Bretagne"

Voir aussi Temple-de-Bretagne "Les débuts de la Révolution au Temple-de-Bretagne"

Voir aussi Temple-de-Bretagne "La fin de la Révolution au Temple-de-Bretagne"

Voir aussi Temple-de-Bretagne "Le Temple-de-Bretagne au XIXème siècle"

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE du TEMPLE-DE-BRETAGNE

 

l'église Saint-Léonard (XVIème siècle - 1828). Le Commandeur des Hospitaliers de Nantes était jadis propriétaire de l'église et de la cure. Il devait assurer au recteur la "portion congrue". Au XVIème siècle, l'église ne comporte qu'une nef avec trois autels dédiés à saint Léonard, à saint Jean-Baptiste et à Notre-Dame. En 1880, on la restaure en ajoutant un choeur. Le porche et le clocher datent de 1828. Une des cloches est bénie en 1849 par l'évêque de Nantes. Le Christ, en bois, date du Moyen Age. A proximité, on peut voir un puits ;

Eglise de Temple-de-Bretagne.

la chapelle Notre-Dame-de-toutes-Vertus (1182 – XVème siècle), restaurée au XVème siècle. Il s'agit, à l'origine, de la chapelle des Templiers. Autour d'elle, son cimetière et une fontaine vénérée existent toujours. Le vitrail date de 1930. A droite de l'autel, un petit vitrail rappelle un miracle. En effet, en 1707, Jean Bernard, fils d'un notaire, âgé de 20 ans, "naviguait à bord d'un navire pris dans une violente tempête et jeté sur un récif. Le jeune homme fit un voeu et se jetant dans les eaux déchaînées, rencontra une providentielle barrique vide qui lui permis de rejoindre la côte. De retour au Temple, en juillet 1710, il se rendit en la chapelle pieds-nus, et en chemise, à cinq heures du matin pour assister à la messe et faire une offrande". La statue de "Sainte Anne instruisant la Vierge", en bois polychrome, date du XVIIème siècle : c'est devant elle, que pendant des siècles, les mères de familles sont venues prier et demander la faveur de voir leurs bébés marcher très vite. Les statues de sainte Anne, saint Corneille, saint Eutrope et saint Julien proviennent de l'ancienne chapelle de Bon Secours, édifiée vers 1630 et aujourd'hui disparue ;  

la croix du commandeur (XIVème siècle). La Commandeur des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem avait au Temple un droit de haute justice et ses poteaux de juridiction étaient plantés dans le champ voisin de la croix. La croix a perdu un bras ;

A signaler aussi :

l'ancienne chapelle de Bon-Secours, édifiée vers 1630 près de l'église paroissiale et aujourd'hui disparue. C'est dans cette chapelle que se trouvaient à l'origine les statues de Saint-Corneille, Saint-Eutrope, Saint-Julien et Sainte-Anne qui se trouvent aujourd'hui dans la chapelle des Templiers ;

Vieille maison de Temple-de-Bretagne.

 

Vieille maison de Temple-de-Bretagne.

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE du TEMPLE-DE-BRETAGNE

(à compléter)

© Copyright - Tous droits réservés.