Saint-Solen : Histoire, Patrimoine, Noblesse (commune du canton de Dinan-Est)

Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue

SAINT-SOLEN

  Retour page d'accueil         Retour Canton de Dinan-Est  

La commune de Saint-Solen (bzh.gif (80 octets) Sant-Solen) fait partie du canton de Dinan-Est. Saint-Solen dépend de l'arrondissement de Dinan, du département des Côtes d'Armor (Bretagne). 

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de SAINT-SOLEN

Saint-Solen et Tressaint sont des communes associées à celle de Lanvallay. Saint-Solen vient soit de saint Solenne, évêque de Chartres (V-VIème siècle), soit de saint Solonius, donné comme compagnon de saint Palladius, en Irlande.

Saint-Solen est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Pleudihen. Saint-Solen (Saint-Solain) est, sous l'Ancien Régime, une paroisse du diocèse de Dol. Elle avait pour subdélégation et pour ressort Dinan. " En 1789, Saint-Solen dépendait de Dinan, siège de sa sénéchaussée et de sa subdélégation d'intendance. C'est dans cette ville qu'il députa le 7 avril 1789 les sieurs Le Marié et Gilles Coudray, pour assister à la rédaction du cahier général de doléances de cette circonscription. En 1790, Saint-Solen fit partie du District de Dinan, et Evran devint son chef-lieu de canton. En 1795, lors de l'application de la Constitution de l'an III, Pleudihen devint le siège de sa municipalité cantonale. Depuis le Consulat, Saint-Solen est compris dans l'arrondissement de Dinan et dans le canton de Dinan-Est " (A. Lemasson). A la Révolution, la paroisse de Saint-Solen dépendait du doyenné de Dinan et la cure était présentée par M. du Chêne-Ferron qui était propriétaire de la Vairie (moyenne justice). Saint-Solen élit sa première municipalité au début de 1790. Son nom devient Saint-Solen, par un décret du 17 mars 1879. La commune de Saint-Solen est associée à celle de Lanvallay par arrêté préfectoral du 29 décembre 1972.

On rencontre les appellations suivantes : Sanctus Solempnis (à la fin du XIVème siècle), Saint Solain (en 1477, en 1513), Sainct Celen (en 1557).

Note 1 : Renseignements statistiques. — Superficie : 223 hectares. Population : En 1778, 11 naissances, 2 mariages, 6 décès. (Archives d'Ille-et-Vilaine, C 1416). — En 1790 : 356 habitants, dont 109 hommes, sur lesquels 52 citoyens actifs, 128 femmes et filles, 119 enfants. En 1795 : 8 naissances, 6 mariages, 6 décès, pour 335 habitants, dont 99 hommes présents, 15 absents, 130 femmes et filles avec moyens d'existence, 91 enfants au-dessous de 12 ans. — En 1803 : 355 habitants. — En 1838 : 426. — En 1850 : 493. — En 1870 : 503. — En 1890 : 532. — En 1913 : 546. — En 1922 : 452. Impôts : Nombre des contribuables en 1778 : 84, dont 39 payant moins de 3 livres (Archives d'Ille-et-Vilaine, C 3982). — Capitation en 1782 : 268 livres (Archives d'Ille-et-Vilaine, C 3981). — Vingtièmes eu 1787 : 322 l. 13 s. (Archives d'Ille-et-Vilaine, C 4599). En 1790 : Vingtièmes, 325 livres ; capitation : 293 l. 9 s. ; fouages : 128 l. 11 s. Total : 746 l. 19 s. — En 1803 : Contributions foncières : 810 fr. ; contributions mobilières : 165 francs (A. Lemasson).

Note 2 : la commune de Saint-Solen est formée des villages : le Gué-Parfond, la Dirais, la Mézerais, la Chenaie, la Roche, la Verrerie ou Vairie ou Vayrie, etc ... François Marie Vitel était recteur de la paroisse de Saint-Solen de 1749 à 1757.

Voir aussi   Ville de Saint-Solen (Bretagne) " La paroisse de Saint-Solen durant la Révolution "

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de SAINT-SOLEN

l'église Saint-Solen (1877). En forme de croix latine, elle est dûe aux plans de M. Aubry, architecte à Dinan, et ses travaux furent conduits par M. Jean-Marie Garnier ; style XIIIème siècle, voûte en plâtre. On commença à abattre la partie supérieure de l'ancienne église le 23 avril 1877 et la première pierre du nouvel édifice fut bénite le 13 mai suivant. Le 29 septembre 1878, l'on célébra l'office dans cette première partie de l'église comprenant le choeur, le transept et une travée de la nef. Le reste de la nef et la tour furent commencés le 16 mai 1880 et les travaux terminés en juillet 1881. La consécration eut lieu le 2 juin 1885. " Mobilier : Autels modernes de M. Pierre Aubert, de Romillé ; chaire moderne de M. Lemerle, de Saint-Brieuc ; balustre de M. Gouet, de Dinan. Statues anciennes de saint Solen et de saint Fiacre, portant la barbe (2ème patron) " (R. Couffon). L'ancienne église accusait trois époques architecturales : le XIVème siècle avait vu construire la petite fenêtre ogivale (située dans le pignon placé derrière le maître-autel), les côtés dataient de la fin du XVIIème siècle et le pignon occidental datait de 1841 ;

Eglise de Saint-Solen (Bretagne).

la croix du placître de l’église Saint-Solen (XVIIIème siècle);

une maison située à l’entrée du bourg (1742);

la ferme du Gué-Parfond (XVIIIème siècle) ;

la château de la Vairie (XVIII-XIXème siècle) ;

 Saint-Solen (Bretagne) : château de la Vairie.

le moulin à eau du Gué-Parfond ;

A signaler aussi :

la découverte d'un cercueil en calcaire coquillier au lieu-dit le Châtelier, entre le presbytère et l'église ;

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de SAINT-SOLEN

Dans la liste des feudataires (teneurs de fief) des évêchés de Saint-Malo et Dol en 1480, on comptabilise la présence de 1 noble de Saint-Solen :

Raoullet CHASTEL (10 livres de revenu) : défaillant ;

 

Lors d'une réformation de l'évêché de Dol en 1513 (rapport fait en partie par Le Breton et Pierre Hanoys, élus), sont mentionnées à Saint-Solen (Sainct-Solain) les personnes et maisons nobles suivantes :

Georges Chastel, écuier, sieur temporel de la Rouvraye, représentant Morice Chastel, lequel Morice, représentant noble homme Raoullet Chastel, possède héritages qui furent en roture ;

Noble homme Guillaume de Bréfeillac, écuier, et sa compagne, sieur et dame de la Vacquerie.

© Copyright - Tous droits réservés.