Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Gouarécains

GOUAREC

  Retour page d'accueil        Retour Canton de Gouarec  

La commune de Gouarec (pucenoire.gif (870 octets) Gwareg) est chef lieu de canton. Gouarec dépend de l'arrondissement de Guingamp, du département des Côtes d'Armor (Bretagne). 

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de GOUAREC

Gouarec vient du breton « gwareg » (courbe). Saint Samson serait né à Gouarec en 480. Il était fils d'Ammon et d'Anne, qui le confièrent à saint Iltut dès l'âge de 5 ans. Il fut successivement ermite, prédicateur, fondateur de plusieurs abbayes et enfin évêque de Dol. On croit, mais sans en apporter de preuves, que saint Even, Flevin ou Plevin, est né, lui aussi à Gouarec.

Ville de Gouarec (Bretagne).

Gouarec est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Plouguernével. La terre de Gouarec est un très ancien fief des Rohan. Le nom de Gouarec apparaît dès 1184 dans la charte de fondation de l'abbaye cistercienne de Bonrepos ou Bon-Repos (Mor. Pr. I, 697). En effet, Alain, vicomte de Rohan, octroie à l'abbaye " la rivière de Blavet et ses deux rives per totum dominicum suum de Gouarec jusqu'à Trégnanton (Troguenantum) en Saint-Gelven pour qu'il puissent y faire des pêcheries, des  écluses et des moulins ". En 1213, le vicomte de Rohan amène dans son fief neuf étalons qu'il venait de recevoir en présent du Soudan d'Egypte. Ces étalons sont alors placés à l'état sauvage dans les forêts de la Vicomté, principalement à Quénécan et à Poulancre. En 1225, Alain III, voulant contribuer à la prospérité de l'abbaye de " Bon-Repos " (Bona Requies), qu'il avait fondée en 1184, près de Gouarec, leur fait don de la moitié des chevaux sauvages de Quénécan. Puis c'est un droit de pâturage qui leur est accordé dans la même forêt. En 1254, Alain Bastard donne à l'abbaye un pré situé près du pont de Gouarec. 

Ville de Gouarec (Bretagne).

En 1400, il existe à Gouarec un château fort appelé "le manoir de Gouarec" qui appartient au vicomte Alain VIII de Rohan. La commune de Gouarec s’est construite autour du château de même nom, édifié au Moyen Age par la famille de Rohan. Dès 1471, il n'est plus question que "d'apparence de ville forte ..." et de "grandes douves", dans un aveu rendu par le vicomte Jean II de Rohan. Gouarec était sous l'ancien régime, le chef-lieu d’une châtellenie, puis d'un duché (en 1603) appartenant aux Rohan. Le 25 août 1802, lors de la vente des biens de la famille Rohan par le duc Louis Antoine Auguste à M. de Janzé, l'acte stipule la cession de "la terre de Pontivy qui ..consiste dans les objets ci-après : savoir... les bâtiments de la prison et de l'auditoire, commune de Goarec... un four en mauvais état au même lieu, et une très petite prairie". Le 22 novembre 1814, le baron Janzé rétrocède au duc Alexandre de Rohan Chabot "les halles, prison et auditoire de Gouarec, département des Côtes-du-Nord".

Ville de Gouarec (Bretagne).

La paroisse s’appelait jadis Saint-Gilles-Gouarec et était une succursale de Plouguernével. En effet, du point de vue religieux, le lieu relève jusqu'à la Révolution, de la chapelle Saint-Gilles (Capella Sancti Egidii, vers 1387), trève de la paroisse de Plouguernével. Dès 1891, l’appellation Gouarec est officialisée.

L'ancienne paroisse de Gouarec dépendait jadis de l'évêché de Quimper et avait pour subdélégation et pour ressort Corlay.

On rencontre les appellations suivantes : Guouarec (en 1184), Goarec (en 1254), Gouerec (en 1280), Goarec (en 1373), Gouarec (en 1395), Sainct Gilles de Goarec (en 1670).

Ville de Gouarec (Bretagne) : marché.

Note 1 : une ordonnance royale datée du 2 février 1828, autorise la communauté des religieuses de la Miséricorde de Jésus à s'installer à Gouarec. Elles y tiennent une école, une pension de jeunes filles et un hospice. Maurice Donniou, curé de Goarec (Gouarec) en 1776, décédé le 19 mai 1782, est remplacé par M. François Saint-Jalmes, qui fut transféré à Gouesnac'h, en 1786. M. Jean Poezvara lui succéda.

Note 2 : la commune de Gouarec est formée des villages : Traou-Bray, Kerdelès, Kerviante, Kerlévian, Brouder-Bras, Launay, Pors Jégou, Kerjaffray, Stanquamel, etc...

Voir   Gouarec " Le doyenné de Gouarec durant la période révolutionnaire ".

 Ville de Gouarec (Bretagne) : jubilé 1913.

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de GOUAREC

l'église Notre-Dame de la Fosse (XIXème siècle), édifiée à l'emplacement d'une ancienne chapelle. Edifice comprenant une nef avec bas côtés de cinq travées, précédée d'une tour, et un choeur. Les plans de l'église, qui remplace une chapelle sous le même vocable, furent dressés par M. Joseph Le Clair, conducteur des Ponts et Chaussées du canal de Nantes à Brest, le 3 juin 1826. Les travaux furent dirigés par le recteur l'abbé Mathurin Gallern, vicaire général forain, qui eut de nombreuses discussions avec le Conseil de Préfecture au sujet du paiement des ouvriers et des matériaux ; ils furent terminés le 22 octobre 1827. L'église, bénite aussitôt, fut consacrée le 22 mai 1835. Les plans de la tour furent dressés par M. Maignan et l'adjudication faite à M. Le Gall repreneur de Guémené-sur-Scorff, le 29 février 1892. Mobilier : Statues anciennes de Notre-Dame de la Fosse et de saint Gilles (R. Couffon). Le culte est transféré de l'église Saint-Gilles à l'église Notre-Dame de la Fosse le 5 septembre 1827. La statue de Notre-Dame de la Fosse date du XVIIème siècle ;

Eglise de Gouarec (Bretagne).

la chapelle Saint-Gilles (XVI-XVIIIème siècle), église paroissiale de l'an XI jusqu'en 1827. Cette chapelle est édifiée à l'emplacement d'un ancien sanctuaire et une bulle papale est accordée le 30 avril 1387 pour sa construction. De plan rectangulaire avec chapelle au nord, elle date de la fin du XVème siècle. Menaçant ruines au début du XIXème siècle, elle servit néanmoins d'église paroissiale depuis le Concordat jusqu'au 5 septembre 1827. Elle a été totalement restaurée en 1935. La chapelle abrite une Pietà (XVème siècle) et une statue représentant le roi David (XVIème siècle) ;

Chapelle de Gouarec (Bretagne).

l'ancienne chapelle des Augustines, encore visible en 1935-1939 et aujourd'hui disparue. C'était l'une des salles de plan rectangulaire du couvent. Sur le côté gauche du choeur donnait la clôture des religieuses. Les hospitalières vinrent de Guingamp s'établir à Gouarec en 1825. Le couvent fut construit en 1827, sur les plans de l'aumônier, M. l'abbé Baignou. La consécration de la chapelle eut lieu le 2 février 1875 (R. Couffon) ;

l'ossuaire de la chapelle Saint-Gilles (XVIème siècle) ;

l'ancien rendez-vous de chasse des ducs de Rohan (1634), situé rue du Sénéchal. Cet édifice, orné de belles sculptures, est édifié en 1634 sur ordre du duc Henri Ier de Rohan. Sa façade conserve les armes des Rohan et la date d'édification (1634) ;

les maisons de Launay (XVIIème siècle), de Kerdelès (XVIIème siècle), du bourg (XVIIème siècle) ;

l'ancien presbytère (1830-1840) ;

2 moulins à eau : du Blavet, de Goarec ;

 Ville de Gouarec (Bretagne) : moulin.

A signaler aussi :

le couvent de la communauté des religieuses hospitalières de la Miséricorde de Jésus (1825) ;

la découverte en 1834, de deux statuettes et d'une grande quantité de monnaies romaines ;

Ville de Gouarec (Bretagne) : gare.

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de GOUAREC

A Gouarec s'exerçait jadis une basse, moyenne et haute justice, qui dépendait du duc de Rohan. Le Launay était aussi terre noble et appartenait naguère à la famille de la Fruglaye.

A la "montre" (réunion de tous les hommes d'armes) de Saint-Brieuc en 1480 et de Tréguier en 1481, on ne comptabilise la présence d'aucun noble de Gouarec.  Gouarec dépendait autrefois de la paroisse de Plouguernével.

© Copyright - Tous droits réservés.