Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Lohuécois

LOHUEC

  Retour page d'accueil        Retour Canton de Callac  

La commune de Lohuec (pucenoire.gif (870 octets) Lohueg) fait partie du canton de Callac. Lohuec dépend de l'arrondissement de Guingamp, du département des Côtes d'Armor (Bretagne). 

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de LOHUEC

Lohuec vient du breton « lok » (lieu consacré) et de Saint-Juek ou Saint-Judoce ou Saint-Judec (saint breton). Saint Judoce est le fondateur de l'abbaye Saint Josse, dans le Pas-de-Calais, au VIIème siècle.

Lohuec, né de la mise en valeur d'une zone boisée de la forêt de Beffou, est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Plougras. Sous l'Ancien Régime, Lohuec était une succursale de la paroisse primitive de Plougras. Lohuec comptait autrefois sept frairies : Quenecoulou, Gollot, Cludon ou le fief du Cludon sous Guerneven, Kerlavezan, Kervran, Kergoat et Pengalet.

Ville de Lohuec (Bretagne).

L'ancienne succursale de Lohuec faisait jadis partie de l'évêché de Tréguier et avait pour subdélégation Morlaix et pour ressort le siège royal de Lannion. Lohuec accède au statut de commune en 1790.

On rencontre les appellations suivantes : Locuzec (en 1458, en 1477), Locyuzec en 1482 (archives des Côtes d’Armor, 1E 1752), Lojuzec (1E 1750, en 1622), Lohuzec (en 1649, en 1654).

Eglise de Lohuec (Bretagne).

Note 1 : le cahier de la paroisse local, qui ne donne pas ses sources, rapporte " les moines de Saint-Maelmont de Gael, autrement dit de Saint-Méen, avaient une succursale au Loc en Lohuec, dès lors il est facile d'expliquer le choix de saint Judoce comme patron " (20 mars 1920). Judoc, fils de Juthael roi de Domnonée, est ordonné prêtre à l'abbaye de Maelmon près du Couesnon, d'où il gagne la terre du Ponthieu vers Montreuil sur Mer. Il y fonde son abbaye et meurt vers 668.

Note 2 : la commune de Lohuec est formée des villages : Kerlavezan, Toublot, Kerlavezan-Roué, Villeneuve, Quenofret, Kerollivier, Kervégan, Kerbalaven, Landeven, etc... Parmi les lieux dits, mention au XVIIème siècle de la maison et du courtil de Saint-Judec légués à la fabrique par V. et D. dom Olivier Boudoin le vieil. La maison fut reconstruite en 1732. Jadis le territoire paroissial de Lohuec était divisé en 7 frairies : Quenecoulou, Gollot, Cludon, Kerlavezan, Kervran, Kergoat, Pengalet.

Lohuec (Bretagne).

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de LOHUEC

l'église Saint-Judoce (XIV-XVI-XVIIIème siècle). Elle comprend une nef lambrissée avec bas côtés de cinq travées et un chœur accentué. Les arcades de la nef constituent la partie la plus ancienne de l'église. Le porche principal est au nord. Edifice du XVIème siècle qui fut malheureusement en grande partie incendié le 22 messidor an II (10 juillet 1794), en y faisant du salpêtre. En 1803, la restauration commença sur les plans et sous la direction de Jean Caignard de Lohuec ; et, en 1805, elle était couverte. Elle fut restaurée à nouveau en 1853 ; et, entre temps, en 1829, l’on avait construit une sacristie. Le clocher-mur est semblable à celui du Guerlesquin et inspiré de l’atelier Beaumanoir, mais toute la partie haute a été reconstruite au XVIIIème siècle. Une partie de la balustrade de la plateforme est encore Renaissance tandis que l’autre a été refaite avec décoration de canons ainsi qu’à Saint-Gildas de Carnoet, par exemple. Le clocher et le porche datent de la fin du XIVème siècle, du XVIème siècle et du XVIIIème siècle. Le mobilier est moderne, à l’exception d’un tabernacle du XVIIIème siècle placé sur l’autel latéral du côté de l’évangile, d’un confessionnal du XVIIIème siècle, de quelques restes de boiseries du XVIème siècle décorant le choeur et des statues anciennes du Crucifix, d’un Christ de Pitié, de la sainte Trinité et de la sainte Vierge. Sous le porche, un haut relief en bois du XVIème siècle représentant une Pieta avec angelots soutenant le Christ mérite une mention spéciale. Une statue de Plusquellec présente la même iconographie. Parmi les statues modernes : saint Judoce et le bienheureux Charles de Blois. Cloche datée de 1634 et dûe à Jacques Le Louarn (R. Couffon). Le seigneur de Guerneven était premier prééminencier : le seigneur de Traouénès (ou Traouenez), comme celui de la Roche-Droniou ne pouvaient placer leurs propres armes qu'en dessous celles de Guerneven ; 

Eglise de Lohuec (Bretagne).

 

Eglise de Lohuec (Bretagne).

l'ancienne chapelle du Loc (XVème siècle), dite prohibitive et appartenant à la seigneurie de Guerneven. Cette chapelle était jadis dédiée à Notre-Dame du Loc. Son clocher était encore visible en 1794. La statue en bois polychrome de Notre-Dame du Loc a trouvé refuge dans l'église paroissiale ;

la fontaine Saint-Judoce. L'eau de la fontaine dispose, dit-on, d'un pouvoir bénéfique sur les enfants chétifs  ;

le manoir de Guernéven (XVIIème siècle) ;

les maisons de Kernescop (1778) et de Saint-Judec (1732) ;

le moulin Quelen ou Traouénès (1610 - 1677 - 1864 - XXème siècle). Ce moulin dépendait du domaine de Traouénès dont le propriétaire était jadis le marquis de La Fayette ;

A signaler aussi :

l'allée couverte de Kernescop (époque néolithique) ;

le rocher de Keranquéré ;

les anciennes fonderies du XVIème siècle, situées au village de Gouëlou ;

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de LOHUEC

La seigneurie de Guernéven relevait directement de la juridiction royale de Saint-Brieuc Cesson du ressort du Gouellou. Elle possédait un droit de haute justice qui s'exerçait en l'auditoire du bourg de Lohuec. Les seigneurs de Guernéven sont successivement les familles du Perrier (1ère partie du XVème siècle), de Plusquellec (du XVème siècle jusqu'en 1560), du Parc Locmaria (vers 1560-1588) [par mariage, Claude de Boiséon, dame de Guerand apporte Guerneven dans la maison du Parc de Locmaria], de Saint-Pern Ligouyer (1588-1649) [par son mariage, Gabrielle puîné de François du Parc, apporte ladite seigneurie dans Saint-Pern Ligouyer en 1588], du Parc de Keranroux (1649-1676) [par acte de 1649, la terre de Guerneven est transportée à Pierre du Parc de la branche de Keranroux], de Penmarch (1676-1696) [en 1676, Guerneven passe par mariage dans Penmarch], de Caradeuc de la Chalotais (1696-1761) [en 1696, la seigneurie Guerneven est transmise à nouveau par mariage, dans Caradeuc], de La Fruglaye (1761-1792) [Sophie Antoinette Pauline de Caradeuc, dite Mlle de Saint Benoist, apporte à son tour la seigneurie de Guerneven dans La Fruglaye par son mariage en 1761 avec le comte de La Fruglaye].

La seigneurie de Traouénès possédait jadis un droit de basse et moyenne justice à quatre piliers. Cette seigneurie est unie, semble-t-il, à celle du Dresnay depuis 1300.

A la "montre" (réunion de tous les hommes d'armes) de Saint-Brieuc en 1480 et de Tréguier en 1481, on ne comptabilise la présence d'aucun noble de Lohuec. Lohuec dépendait autrefois de la paroisse de Plougras.

© Copyright - Tous droits réservés.