Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Campogérosiens

LES CHAMPS-GERAUX

  Retour page d'accueil        Retour Canton d'Evran  

La commune de Les Champs-Géraux (pucenoire.gif (870 octets) Maez-Geraod) fait partie du canton d'Evran. Les Champs-Géraux dépend de l'arrondissement de Dinan, du département des Côtes d'Armor (Bretagne). 

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE des CHAMPS-GERAUX

Les Champs-Géraux vient, semble-t-il, du pluriel de Géral ou Gérald.

Suite au démembrement de la paroisse primitive de Plesder, au début du XIIème siècle, la paroisse des Champs-Géraux (ancien quartier ou village) est intégrée à celle d'Evran. Une "capella Sancti Nicolai de Campis" existe dès 1181 (Anc. év. VI, 135).

Ville des Champs-Géraux (Bretagne).

Jusqu’au XVème siècle, le fief des Champs-Géraux appartient à la famille qui lui donne son nom actuel. En 1480, le fief appartient à Raoul Rouaud. On trouve l'appellation Les Champs Geraut en 1513. La commune des Champs-Géraux est créée par la loi du 6 avril 1934 et son territoire distrait de celui de la commune d'Evran.

Ville des Champs-Géraux (Bretagne).

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE des CHAMPS-GERAUX

l'église ou la chapelle Notre-Dame des Champs-Géraux (1704-1818), située place Pierre-Busnel et oeuvre de l'architecte Pierre de La Vigne. Il s'agit de l'ancienne chapelle seigneuriale du manoir des Champs-Géraux, restaurée en 1704 à l'initiative de Germain Nicollas. La sacristie et la petite chapelle au Nord datent de 1818. L’édifice devient l'église paroissiale au mois de décembre 1955, date à partir de laquelle elle fera l'objet de travaux d'agrandissement du choeur avec édification d'une nouvelle sacristie. Le maître-autel, en bois peint, date du XVIIIème siècle : il est orné des statues de saint Pierre et de saint Paul, datées du XVIIIème siècle. Une pierre ancienne portant les armes de la famille Nicollas (ou Nicolas), seigneurs des Champs-Géraux au XVIIème et au XVIIIème siècles a été insérée dans la façade de l'église en 1967 ;

Eglise des Champs-Géraux (Bretagne).

la chapelle de Bon-Secours (XIXème siècle), située route de Dinan à Combourg et >édifiée par la famille de Boishue. Elle est détruite par un incendie en 1891 et reconstruite en 1892 à l'initiative de l'abbé Berthelot, curé d'Evran. L'édifice est de forme rectangulaire et possède un chevet arrondi ;

 

Chapelle Notre-Dame de Bon-Secours en Les Champs-Géraux (Bretagne).

l'ancienne chapelle « Sancti Nicolai de Campis », aujourd’hui disparue, et qui existait dès 1181 ;

le château ou manoir de la Gravelle et son colombier octogonal (1607, reconstruit par la famille Martin en 1637 (date gravée sur le linteau de la porte d'entrée). La construction aurait été initiée par Jeanne Martin, dame du Plessis et des Champs-Géraux, suite à son mariage avec Jean Nicollas (ou Nicolas). Sur le portail figure les armes de plusieurs familles dont les Martin et les Nicolas (ou Nicollas) des Champs-Géraux. Le porche comporte aussi les armoiries des Rouault de La Lande. Ce lieu aurait été habité avant 1551 par Catherine de La Lande. Le colombier, de forme hexagonale et coiffé d'un lanternon, date de 1607 ou 1637 ;

le manoir de Launay-Gicquel (XVIIème siècle), ancienne demeure de l'abbé Veillon, prêtre réfractaire (au XVIIIème siècle). L'édifice possède une tour carrée ;

le manoir des Hayes (XVIIème siècle), édifié par Bertrand Collet. Sur la façade, on peut voir les armes en alliance des familles Collet et d'Estuer (XVIIème siècle). Un cadran solaire porte la date de 1774 ;

le manoir de Pontcadeuc (1806), édifié par François Ruelland (ou Ruellan), sur l'emplacement d'un ancien manoir du XVIIème siècle, propriété de Simon Gautier (au XVIIème siècle), puis de Joseph Marie Jolly (au XVIIIème siècle). On y voit un petit colombier ;

les vestiges du manoir La Noë (1641). Le seul élément qui subsiste de l'édifice de 1641 est une fenêtre dont le linteau comporte un arc orné d'une petite croix ;

les vestiges du manoir de La Moinerie (XVIIème siècle) ;

la maison du bourreau (XVIIème siècle). Propriété de François Davy au début du XVIIIème siècle ;

A signaler aussi :

plusieurs sites gallo-romains, près du château de la Vairie et du village de Saint-Geffroy ;

le four à pain de l'ancien manoir de Béranger (XVII-XVIIIème siècle). Propriété de la famille Martel au XVIIème siècle ;

Ville des Champs-Géraux (Bretagne).

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE des CHAMPS-GERAUX

La seigneurie des Champs-Geraux, en Evran, appartient à Jean Rouault lors de la réformation de 1513. La seigneurie appartient ensuite successivement aux familles Martin (en XVIIème siècle), Nicolas (au XVIIème siècle et au XVIIIème siècle) et Vaucouleurs de Lanjamet.

A la "montre" (réunion de tous les hommes d'armes) de Saint-Brieuc en 1480 et de Tréguier en 1481, on ne comptabilise la présence d'aucun noble des Champs-Géraux. Les Champs-Géraux dépendait autrefois de la paroisse d'Evran.

© Copyright - Tous droits réservés.