Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue !

LA CHAPELLE DES SEPT SAINTS

  Retour page d'accueil       Retour Ville de Vieux-Marché   

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

En vous présentant devant son porche vous pourrez lire la date de l'érection de cette chapelle : 22 juillet 1703.

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints

Au-dessus vous aurez plus de mal à déchiffrer l'inscription. La voici : " Je suis bâtie des aumônes et par les soins de Yves Denmat depuis 1703 jusqu'en 1714 " (Den mat est un mot breton qui signifie : homme bon).

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints

En forme de croix latine, la chapelle des Sept Saints fut construite de 1703 à 1714. Les ailes du transept sont surélevées de six marches, et l'on peut remarquer que celle du Sud, érigée sur le dolmen du Stivel, sert de crypte. Ce dolmen, classé monument historique (1875-1887), est orienté Est-Ouest. Formé de quatre piliers de murailles et de deux tables de couverture, il mesure 4,40 mètres de long et environ 2 mètres de large.

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints

Le mobilier de la chapelle est riche en anciennes statues. 

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints

 

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints

Les Sept Saints placés au-dessus de l'autel, Notre-Dame de Miséricorde au milieu, ont fière allure. Un beau crucifix est placé sur la poutre maîtresse. 

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints

 

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints

   

 

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints (Maximilien)

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints (Martinien)

   

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints (Denis)

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints (Saint Jean)

   

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints (Seraphin)

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints (Marc)

   

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints (Constantin)

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints (Notre-Dame de Miséricorde)

   

Sur le dolmen trône saint Isidore, patron des laboureurs, de chaque côté du saint un ange avec chacun une houe et saint Michel terrassant le dragon. 

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints (saint Isidore)

 

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints (saint Michel)

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints

   

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints

   

Au transept Nord Notre Dame de Bon Secours et une très ancienne Piéta Notre-Dame de Pitié. A remarquer une statue de saint Joseph.

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints (Notre-Dame de Bon-Secours)

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints (Notre-Dame de Pitié)

   

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints (saint Joseph)

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints

   

Depuis plusieurs siècles, on y vénère les Sept Saints Dormants Martyrs. Ces sept jeunes gens d'Ephèse (aujourd'hui Selçuk en Turquie), Maximilien, Marc, Martinien, Denis, Jean, Séraphin et Constantin, furent emmurés vivants dans une caverne près du tombeau de Madeleine au cours du IIIème siècle, pour avoir refusé de renier le nom de Jésus. Ils ressuscitèrent après une " dormition " de près de deux cents ans.

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints (crypte)

Ces martyrs de la Foi sont vénérés par les Chrétiens et les Musulmans. La sourate 18 du Coron " Ahl al Kahl " ( " les gens de la caverne " ) lue chaque vendredi dans les mosquées, relate cette histoire. Ce culte a pu parvenir ici par l'intermédiaire des commerçants orientaux qui suivaient la route de l'étain. Sous l'impulsion de Louis Massignon, orientaliste, professeur au Collège de France, un pèlerinage islamo-chrétien est venu se greffer, depuis 1954, sur le pardon traditionnel qui se déroule chaque année le quatrième dimanche de Juillet.

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints

Vieux-Marché : la chapelle des Sept Saints

   

La fontaine des Sept Saint se trouve à 250 mètres environ dans la direction du Vieux-Marché. Elle est faite à l'image de toutes celles qui sont liées au culte des Sept Saints. Ici comme à Guidjel en Algérie, l'eau jaillit par sept orifices ; l'un au centre, les six autres en couronne tout autour.

Nota : les photos réalisées par Gilbert Frey sont la propriété du site infobretagne.com.

 © Copyright - Tous droits réservés.