Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Tréguennecois

TREGUENNEC

  Retour page d'accueil        Retour Canton de Pont-l'Abbé  

La commune de Tréguennec (pucenoire.gif (870 octets) Tregeneg) fait partie du canton de Pont-l'Abbé. Tréguennec dépend de l'arrondissement de Quimper, du département du Finistère (Bretagne). 

Vous possédez des informations historiques sur Tréguennec, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de TREGUENNEC

Tréguennec vient du breton "treb" (village) et "quen" (beau).

Le village de Tréguennec s'est créé au détriment de l'ancienne paroisse primitive de Plonéour-Lanvern ou au détriment de la paroisse de Beuzec-Cap-Caval, elle-même issue de la paroisse primitive de Plomeur. Tréguennec est paroisse depuis le XIVème siècle.

L’ancien centre paroissial se trouvait autrefois au Vieux-Bourg jusqu’à la Révolution, période à laquelle la ruine de l’église Saint-Alor entraîna le transfert du culte dans la chapelle Notre-Dame-de-Pitié. La paroisse de Tréguennec dépendait autrefois de l'évêché de Cornouaille.

On rencontre les appellations suivantes : Tregaenoc (vers 1330), Treffguaennec (en 1368), Treguenec (au XVème siècle et en 1574).

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de TREGUENNEC

l'église Notre-Dame-de-Pitié (XIII-XV-XVIIème siècle). Le clocher a été refait en 1880. Il s'agit de l'ancienne chapelle Notre-Dame de l'Assomption. L'église Saint-Alor, située au vieux bourg, étant tombée en ruines, le culte paroissial fut transporté à Notre-Dame. Elle est restaurée au XIXème siècle. Elle a été construite en utilisant les pierres d'une chapelle qui datait de 1537. L'édifice comprend une nef de deux travées avec bas-côtés, séparée par un arc diaphragme d'un choeur de deux travées avec bas-côté nord. Le baptistère et le bénitier datent du XVème siècle. Le retable date du XVIIIème siècle. La verrière du XVIème siècle est consacrée à la Passion : au centre, la Crucifixion ; à droite, la Descente de Croix, Notre-Seigneur sortant du tombeau, Notre-Seigneur au Jardin des Oliviers ; à gauche, Notre-Seigneur devant Pilate. L'église renferme une boîte aux saintes huiles datée du XVIIIème siècle. L'église abrite les statues de saint Alor, Notre-Dame de Pitié, sainte Marguerite, saint Pierre, saint Jean-Baptiste, saint Sébastien, saint Antoine, saint Herbot, un groupe de saint Yves, un groupe de la Vierge entre saint Jean et la Madeleine ;

la chapelle Saint-Alor (1878), construite en 1878 à l'emplacement de l'ancienne église paroissiale de Tréguennec. Il s'agit d'un petit édifice rectangulaire ;

la chapelle Saint-Vio (XIV-XVème siècle). Il s'agit d'un édifice rectangulaire séparé en deux par un arc diaphragme. La chapelle abrite une statue de saint Vio qui serait venu d'Irlande par la mer. L'édifice a été restauré au XXème siècle ;

le calvaire de Kerlaz (1867) ;

le calvaire de l'enclos paroissial (XVIème siècle) ;

la fontaine Saint Alor (XIVème siècle) ;

la fontaine de Saint Vio (XVIème siècle) ;

la ferme de Kerguellec (XVIIIème siècle) ;

la chaumière de La Palud-de-Kerguellec (1860) ;

le moulin à vent de Kersaux (1905) et le moulin de Kerguiffinec ;

A signaler aussi :

la stèle de Saint Vio (âge du fer) ;

la stèle de Kerbascat-Kergos (âge du fer) ;

la stèle christianisée, située sur le placître de la chapelle Saint-Alor (âge du fer). Elle est restaurée en 1869 ;

la tombe circulaire de Kerbascat (âge du fer) ;

l'usine d'extraction de galets (1942), située à Prat-ar-Hastel. Mise en place pour subvenir aux besoins en matériaux du mur de l'Atlantique ;

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de TREGUENNEC

A la "Montre" de l'Evêché de Cornouailles de l'an 1481 qui s'est tenue à Carhaix les 4 et 5 septembre, revue militaire à laquelle tous les nobles devaient participer munis de l'équipement en rapport avec leur fortune, le noble suivant de Tréguennec (Treguenec) était présent :

Guillaume Leomot, représenté par Guillaume Cudin, en pal et vouge.

A la "Montre" de l'Evêché de Cornouailles de l'an 1562 qui s'est tenue à Quimper les 15 et 16 mai, les nobles suivants de Tréguennec (Tregunec) apparaissent :

le sieur de Kerdreannec, mineur, présent par Guillaume de Kerdreannec son oncle, dict qu'il faict pique sèche ;

Yvon de Kergus, default.

(à compléter)

© Copyright - Tous droits réservés.