Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Sournais

LE SOURN

  Retour page d'accueil        Retour Canton de Pontivy  

La commune de Le Sourn (bzh.gif (80 octets) Ar Sorn) fait partie du canton de Pontivy. Le Sourn dépend de l'arrondissement de Pontivy, du département du Morbihan (Bretagne). 

Vous possédez des informations historiques sur Le Sourn, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE du SOURN 

Le Sourn est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Guern. Le Sourn fut érigée en paroisse le 29 avril 1845. La paroisse englobait les villages de Saint-Julien, Saint-Michel, Kerghorent, Kervihan, Kerbulu et le Sourn. 

Le territoire de la paroisse de Le Sourn est plus étendu que celui de l'ancienne trève de Saint-Michel qu'elle a remplacée. Le Sourn avait autrefois son siège, non à Saint-Michel, mais à Saint-Julien. Le Sourn était une trève de la paroisse de Guern qui dépendait du doyenné de Kemenet-Guégand. 

Le Sourn est érigé en commune le 1er mars 1869. Des villages furent pris sur Malguénac, (les villages de Linguennec, Kermelin, Kermoisan et Kermab Patern), sur Bieuzy (les villages de Kerdanet, Neveit, Lescouët et Trébonin) et sur Pontivy (les villages de Kerdisson, Plurit, Rongoët).

Note : Le Sourn est une commune récente, bornée au nord par Pontivy ou Stival, à l'ouest par Malguénac et Guern, au sud par Bieuzy et Pluméliau, et à l'est par le Blavet, qui le sépare de Saint-Thuriau. En 1891, sa superficie est de 1605 hectares et sa population est de 1024 habitants. Le bourg, situé au centre, est à 4 kilomètres de Pontivy. Ce territoire est formé de lambeaux arrachés aux communes voisines. Le noyau se compose de l'ancienne trêve de Guern, com­prenant, comme principaux villages, Saint-Michel, Saint-Julien-du­-Sourn, Kergorhent, Kervihan et Kerhulu. C'est dans ces limites que fut érigée, le 29 avril 1845, la paroisse succursale du Sourn. Pour former la commune, on a pris, sur Pontivy ou Stival, Kerdisson, Pleurit et le Rongoet ; sur Malguénac, Linguénec, Kermelin, Kermoisan et Kermarh-Patern ; et sur Bieuzy, Kerdanet, le Neviet, Lescoet et Tréhonin. Ainsi constituée, la commune fut érigée le 1er mai 1869, et la paroisse prit bientôt les mêmes limites (J-M. Le Mené).

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE du SOURN

l'église Saint-Julien (XIXème siècle), édifiée de 1887 à 1889 sur les ruines de l'ancienne chapelle datant du XVIIème siècle. L'église est bénite en 1889 ;

Nota : L'église paroissiale du Sourn, qui vient de remplacer l'ancienne chapelle de Saint-Julien, a été commencée en 1887 par le recteur M. Le Gléour et bénite par Mgr Bécel le 4 décembre 1889. C'est un édifice en forme de croix latine, de style ogival, garni de belles verrières ; au bas de la nef se dresse une tour carrée, surmontée d'une flèche en pierre. Les chapelles de la paroisse sont : — 1° Saint-Michel, sur le bord du Blavet, siège de l'ancienne trêve de Guern : on y voit encore les fonts baptismaux, avec la date de 1642. La chapelle est en grand et moyen appareil, en forme de croix latine, avec un joli porche au sud. Les fenêtres sont ogivales, à meneaux flamboyants, et renferment quelques restes des armoiries des seigneurs de Kerdisson. La croix du cimetière porte encore l'écusson des Bahuno qui possédèrent ensuite la même seigneurie. — 2° Saint-Jean, à 2 kilomètres vers le sud : acquisition récente, faite sur Bieuzy. On a recueilli au presbytère quelques pierres provenant de l'an­cienne chapelle de Saint-Julien, et portant les armes de Rimaison, de Guengat, de Kergorlay, et un écartelé de Guengat et de Rimaison et sur le tout de Kergorlay (J-M. Le Mené - 1891).

la chapelle Saint-Michel (1584), située au village de Saint-Michel. Il s'agit d'une ancienne chapelle tréviale en forme de croix latine. En 1844, les fidèles obtiennent le statut de paroisse pour la trève de Saint-Michel, mais dès 1845 le lieu de culte est transféré au Sourn. A l'entrée du choeur, des colonnes engagées ne supportent rien. A l'extérieur, les rampants du toit sont décorés de crochets et de choux. Le porche méridional, flanqué de petits piliers à pinacles, communique avec l'intérieur par une double baie en tiers-point à trumeau polygonal, encadrée sous un grand arc brisé dont les voussures, reposant sur des colonnettes aux chapiteaux décorés de feuillages, sont ornées de rinceaux de feuilles de vigne. Le portail s'ouvre vers l'extérieur par une grande baie en tiers-point. La chapelle est couverte d'une charpente, dont les entraits et sablières, au choeur, sont sculptés. La grande fenêtre du chevet plat, à réseau flamboyant, maintient encore quelques fragments de vitraux armoriés. A l'intérieur, on remarque une piscine du XVIème siècle et des fonts baptismaux polygonaux portant un écusson d'azur à trois coquilles d'or, avec la date de 1642. Dans le cimetière voisin est une croix datée de 1626 ;

la chapelle Saint-Jean, restaurée en 1893 par l'abbé Le Gleour. Il s'agit d'un édifice rectangulaire du XVIIIème siècle, sans caractère, acquis sur la paroisse de Bieuzy ;

le château de Kerdisson (XVII-XVIIIème siècle), restauré au XIXème siècle. Un linteau de fenêtre est daté de 1756. Le château primitif est élevé au XVème siècle et appartenait à Nicolas Rolland puis à ses successeurs jusqu'en 1536. Il devint ensuite successivement la propriété des familles Fournoir, Bahuno du Liscouët (à partir de 1618), Dodun d'Herbault, Roland de Verdun (en 1962) qui le recéda en 1982. Les ruines d'un colombier, d'un moulin et d'un lavoir sont visibles à proximité du château ;

l'ancien manoir de Kerdanet (1817), édifié par Patern Le Mouël et Marie Le Penesarm, propriétaires du château de Rimaison en Bieuzy. La demeure passe successivement entre les mains des familles Robic, Le Beller et Belzic ;

la fontaine Sainte-Radegonde (XVIIIème siècle), située à Keroret ;

le moulin du Ponto ;

A signaler aussi :

le menhir de Keroret (époque néolithique) ;

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE du SOURN

A la "montre" (réunion de tous les hommes d'armes) de Vannes du 8 septembre 1464 et du 4 septembre 1481, on comptabilise la présence d'aucun noble de Le Sourn. La paroisse de Le Sourn dépendait autrefois de Guern.

© Copyright - Tous droits réservés.