Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Larmoriens

LARMOR-BADEN

  Retour page d'accueil        Retour Canton de Vannes  

La commune de Larmor-Baden (bzh.gif (80 octets) An Arvor-Baden) fait partie du canton de Vannes. Larmor-Baden dépend de l'arrondissement de Vannes, du département du Morbihan (Bretagne). 

Vous possédez des informations historiques sur Larmor-Baden, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de LARMOR-BADEN 

Larmor signifie en breton « village de mer ».

Larmor-Baden est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Plougoumelen. Larmor-Baden est séparé de Baden comme paroisse en 1860 grâce à l'initiative de de Napoléon III et de son épouse Eugénie. Larmor-Baden est érigé en commune en 1924, en se séparant de Baden. 

Quatre îles font partie de la commune de Larmor-Baden : l'île de Berder, l'île de Gavrinis, l'île Longue et l'île Radenec.

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de LARMOR-BADEN

l'église Notre-Dame (1879-1880). Après une chapelle datée de 1857, Larmor-Baden se dote d'une église édifiée entre 1879 et 1880 sur les plans de l'architecte Maigné. Il s'agit d'un édifice en forme de croix latine. Le vitrail du centre du choeur porte les armoiries du comte Dillon et de son épouse. Un vitrail voisin représente sainte Eugénie. L'église abrite un ex-voto qui date du XIX-XXème siècle : il s'agit d'un trois-mâts "le Stella Maris" (Etoile de la mer). On y voit aussi deux aquarelles de 1878 et une gouache qui représentent le brick "Sainte-Eugénie" (capitaine G.V. Baudet) de Redon, le "Giralda" (capitaine Hen) de Bordeaux (aquarelle de 1878 signée Avrillaud) et un grand trois-mâts. Depuis 1927-1929, l'église abrite une demi-douzaine de statues dont saint Antoine de Padoue, sainte Jeanne d'Arc, le Sacré-Coeur, saint Jean Marie Vianney et saint François d'Assise qui reçoit dans ses bras le corps du Christ (oeuvre du sculpteur Larière de Albi). La statue de Notre-Dame de Larmor date du XIXème siècle ;

la chapelle Sainte-Anne (1885-1897), édifiée par le comte Dillon sur l'île de Berder (à la pointe Nord-Ouest de l'île) à l'occasion du mariage de son fils. Le portail est en arc brisé. Les armoiries du comte Dillon et de la comtesse décorent la façade. A l'intérieur se trouvent les tombeaux (de 1922 et 1926) de la famille Dillon ;

l'ancienne chapelle de Gavrinis, aujourd'hui disparue. Elle aurait été rasée vers 1832 lors de la construction d'une ferme. L'édifice était bâti dans le style roman et aurait été restauré ou modifié au XIIIème siècle. Les embrasures étaient cintrées et les chapiteaux ornés de feuillages et d'entrelacs. Les pierres de la chapelles étaient, semble-t-il, noircies et rougies par un incendie. Un crucifix en bronze, attribuable au XIIème siècle, aurait été trouvé lors de la construction de la ferme au milieu des ruines de la chapelle ;

la croix de Le Numer (1812) ;

le château de l'île de Berder (1880), propriété d'Arthur Dillon (1834-1922). L'île de Berder est achetée en 1879 par le comte Arthur Dillon. En 1920, l'île et le château sont acquis par la duchesse d'Uzès, qui revend l'ensemble en 1927 à la Congrégation des Frères Oblats de Marie Immaculée. Vers 1937, l'ensemble devient la propriété des Petites Soeurs de Saint-François, puis est loué à partir de 1984 à l'organisme "Loisirs, Vacances et Tourisme" ;

la Tour de l'île de Berder (1885), ancienne propriété du comte Dillon. Il s'agit d'une tour de six étages ;

l'hôtel du Grand Air (1900), situé à Pen Lannic et édifié par le comte Dillon ;

la ferme de Kereden (XVIIème siècle) ;

la maison (1662), située rue du Verger ;

la maison (XVII-XVIIIème siècle), située rue Paludo ;

la digue (1849) ;

A signaler aussi :

le cairn de Gavrinis (3500 ans avant Jésus-Christ). Monument de 50 mètres de diamètre et de six de haut. Il comporte une galerie d'environ 14 mètres, se terminant par une petite chambre et recouverte de 12 dalles supportées par 29 pierres dressées ;

des tombelles et cromlechs signalés autrefois à Berder et Berchis ;

le dolmen de l'île Longue ;

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de LARMOR-BADEN

A la "montre" (réunion de tous les hommes d'armes) de Vannes du 8 septembre 1464 et du 4 septembre 1481, on comptabilise la présence d'aucun noble de Larmor-Baden. Le territoire de Larmor-Baden dépendait autrefois de Baden.

© Copyright - Tous droits réservés.