Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Coufféens

COUFFE

  Retour page d'accueil          Retour Canton de Ligné  

La commune de Couffé (bzh.gif (80 octets) Koufeg) fait partie du canton de Ligné. Couffé dépend de l'arrondissement d'Ancenis, du département de Loire-Atlantique. 

Vous possédez des informations historiques sur Couffé, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de COUFFE

Couffé vient de "couffe" (cabas porté à l'épaule).

Le lieu-dit "La Monie", situé sur le territoire de Couffé, serait à l'origine un prieuré dépendant de l'abbaye de Saint-Aubin d'Angers.

Au Moyen Age, le village de Couffé dépend de la seigneurie d'Oudon. Le jour saint Pierre avait lieu une grande foire à Couffé et il y avait "defence aux marchands de commencer leur vente avant que le sergent du seigneur d'Oudon n'eust apporté la bourse" dans laquelle se recueillaient les deniers d'impositions. Le domaine proche de la châtellenie d'Oudon comprenait "le moulin des Rochettes en Couffé, ... l'auditoire et la prison de Couffé, ... les deux tiers des dîmes de blé en Couffé ; l'autre tiers de cette dîme était partagé entre le recteur d'Oudon et le prieur de Saint-Aubin d'Oudon, ... des dîmes d'agneaux, de laine, lin et chanvre en Couffé, ....". La plus ancienne seigneurie de Couffé se nommait La Rochemacé.

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de COUFFE

l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul (1864). On y trouve une statue de sainte Faustine (XIXème siècle), offerte par le pape à la commune de Couffé. La bannière date du XIXème siècle. Le seigneur d'Oudon avait jadis des prééminences dans l'église paroissiale ;

la chapelle Saint-Symphorien (X-XVème siècle), encore appelée chapelle de La Monie ou Moynie et située route de Saint-Géréon. Edifiée par des moines, la chapelle dépend du prieuré de Saint-Méen, situé au Cellier. Le chevet plat, la charpente et les contreforts datent du Xème siècle ;

le château de la Roche (XV-XVIIIème siècle - 1842), situé route de Mouzeil et de Teillé. Le château actuel remplace un édifice du XVème siècle. Il s'agit de l'ancien siège de la seigneurie de La Roche. Le château est pillé durant la Révolution puis restauré à partir de 1842. L'escalier extérieur date de 1910. Propriété de la famille de La Rochemacé ;

le château de la Contrie (1624-1840). Il s'agit de la maison natale de François Athanase Charette de La Contrie, dit le "Roi de la Vendée" (1763-1796), général en chef de l'armée catholique et royale du Bas-Poitou dès le 9 décembre 1793. François Charette épouse le 25 mai 1790 Marie Angélique Josnet de la Doussetière. L'édifice actuel date de 1840. La ferme de la Contrie, dépendance du château, date du XIXème siècle ;

le château de la Villejégu (XVII-XVIIIème siècle), encore appelé château du Pont. Ce château est reconstruit au XVIIIème siècle par Olivier Louis Busson. De l'ancien édifice, il ne subsiste que les tours d'angles et les douves ;

le château Bougon (XVIII-XXème siècle), situé route de Nantes. La façade nord du château est édifiée au XXème siècle par René Charette de La Contrie ;

l'ancienne sucrerie (XVIII-XIXème siècle), propriété de la famille de La Rochemacé ;

7 moulins ;

A signaler aussi :

le rocher des Mainsberthes, situé au château de La Rochemacé ;

les vestiges d'une ancienne voie romaine qui borde Couffé et Oudon ;

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de COUFFE

(à compléter)

© Copyright - Tous droits réservés.