Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Coëtlogonnais

COETLOGON

  Retour page d'accueil        Retour Canton de La Chèze  

La commune de Coëtlogon (bzh.gif (80 octets) Koedlogon) fait partie du canton de La Chèze. Coëtlogon dépend de l'arrondissement de Saint-Brieuc, du département des Côtes d'Armor (Bretagne). 

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de COETLOGON

Coëtlogon vient du breton « Coët » (forêt) et du lieu-dit Logon. A noter qu'un moulin du nom de Logon est mentionné en 1190 dans une charte en faveur de l'abbaye Sainte-Croix de Guingamp.

Coëtlogon est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Plumieux. Le nom Coetlogon est mentionné depuis 1248.

Ville de Coëtlogon (Bretagne).

Le bourg s’est développé autour du château. Coetlogon appartenait autrefois à la paroisse de Plumieux. Devenue indépendante, la seigneurie de Coëtlogon, qui s'étendait sur une dizaine de paroisses, est érigée en marquisat sous la direction de René de Coëtlogon en mai 1622. Placée sous la juridiction de La Trinité-Porhoët, elle relevait auparavant du comté de Porhoët, puis du duché de Rohan.

Le premier château est incendié au XVIIème siècle et les débuts de construction du nouveau château débute le 8 mars 1728. Le château passe, en 1742, entre les mains de la famille de Carné et il est détruit à la suite du combat du 17 juillet 1795, au cours duquel est tué le chevalier Tinteniac.

Par décret du 23 mars 1875, est érigée la paroisse de Coëtlogon, détachée de Plumieux. C’est par un décret du 14 mai 1870 que la partie nord-est de la commune de Plumieux a été annexée pour donner naissance à la nouvelle commune de Coëtlogon.

On rencontre les appellations suivantes : Coetlogon (en 1248), Coyllogon (en 1296), Quoetlogon (en 1396), Collogon (au XVIIIème siècle).

Ville de Coëtlogon (Bretagne).

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de COETLOGON

l'église Saint-Thuriau (1864-1922). La première pierre de l'église est bénie le 26 janvier 1922. La bénédiction solennelle de l'église a lieu le 25 juin 1925. Elle est en forme de croix latine et lambrissée. Cette église remplace vers 1925 une ancienne chapelle reconstruite en 1864, dédiée à sainte Marguerite et qui a servi d'église paroissiale à partir de 1875. A noter que cette dernière chapelle avait elle même remplacé une chapelle primitive datée de 1180 et d'abord dédiée à sainte Marguerite, puis à saint Thuriau. Le vitrail date du début du XXème siècle. Les stalles datent du XXème siècle. L'église abrite une statue de saint Thuriau, en bois polychrome et datée du XVIIIème siècle. " A 1.500 mètres environ du château de Coëtlogon existait une très ancienne chapelle dédiée à sainte Marguerite puis à saint Thuriau. Reconstruite en 1864, elle forme le bas de la nef de l’édifice actuel. La première pierre de celui-ci, édifié sur les plans de M. Faure, fut bénite le 26 janvier 1922 et les travaux terminés en décembre de la même année ; mais la bénédiction solennelle n’eut lieu que le 25 juin 1925 à l’occasion de la confirmation par Mgr. Serrand. Parmi les statues modernes : saint Thuriau et saint Gildas ; statue ancienne d’apôtre " (R. Couffon) ;

Ville de Coëtlogon (Bretagne) : ancienne église.

le château de Cartier (1713) ;

Ville de Coëtlogon (Bretagne).

le mur de l’orangerie du château de Coëtlogon (1728). Ce château, aujourd'hui détruit, remplace un ancien édifice lui aussi détruit par un incendie. Il faisait partie d'une terre qui, bien que démembrée successivement, s'étendait encore dans dix paroisses au moment de la Révolution de 1789. Cette terre a donné son nom à une famille très ancienne, qui tirait son origine des comtes de Porhoët. Le premier sire de Coëtlogon fut Eudes, époux d'Agnès de Derval, qui vivait vers la fin du XIème siècle. Le 2 juin 1631, François de Coëtlogon naquit au château de Coëtlogon, en Plumieux à cette époque. Il fut évêque de Quimper, fondateur du grand séminaire et d'une maison de retraite en cette ville. En 1789, le château avait haute, moyenne et basse justice. Il appartenait à Mme de Carné ;

la croix (XVIIème siècle) située Place de l’église ;

la croix de Tinteniac (XVIIIème siècle), située route de Torquilly et sur la tombe du chevalier de Tinteniac. Le château de Coëtlogon, occupé par des troupes commandées par le chevalier Tinténiac, avait été attaqué le 18 juillet 1795 par plusieurs soldats, sous les ordres du général Crubler et Tinténiac (surnommé le Loup Blanc) avait été tué au cours du combat ;

la croix de Saint-Thuriau (XIXème siècle) ;

la fontaine Saint-Thuriau ou Sainte-Marguerite (époque néolithique), édifiée à l’emplacement de l’ancienne chapelle Sainte-Marguerite ;

un moulin dit Locon, mentionné en 1190 dans une charte en faveur de l'abbaye Sainte-Croix de Guingamp.

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de COETLOGON

A la "montre" (réunion de tous les hommes d'armes) de Saint-Brieuc en 1480 et de Tréguier en 1481, on ne comptabilise la présence d'aucun noble de Coëtlogon. Coëtlogon dépendait autrefois de la paroisse de Plumieux.

© Copyright - Tous droits réservés.