Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Turballais

LA TURBALLE

  Retour page d'accueil          Retour Canton de Guérande  

La commune de La Turballe (bzh.gif (80 octets) An Turball) fait partie du canton de Guérande. La Turballe dépend de l'arrondissement de Saint-Nazaire, du département de Loire-Atlantique. 

Vous possédez des informations historiques sur La Turballe, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de LA TURBALLE

La Turballe vient, semble-t-il, du nom d'une auberge isolée autour de laquelle se serait édifié un village à la fin du Moyen Age.

L'histoire de La Turballe est étroitement liée à celle de Guérande, dont elle dépend jusqu'au XIXème siècle. Les moines de l'abbaye de Redon exploitent quelques salines à Pen-Bron et à Trévaly. Le centre le plus ancien est le village de Trescalan, où l'on voit une chapelle romane et une croix sculptée du XVème siècle. La maison seigneuriale était le château de Lauvergnac (ou l'Auvergnac).

La Turballe (Trescallan) est érigée en paroisse avant d'être érigée en commune indépendante en 1865 grâce au développement de la pêche. Le Port de La Turballe est le premier port de pêche des Pays de Loire en tonnage et en valeur. C’est également le premier port français de la façade Atlantique pour l’anchois et la sardine. 

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de LA TURBALLE

l'église Saint-Anne (1852), située à Trescallan et oeuvre de l'architecte Liberge. L'ancienne chapelle Notre-Dame de Miséricorde sert d'église vers 1700. Cette chapelle dédiée à sainte Apolline est remplacée en 1852 par une nouvelle église. La statue de Notre-Dame de Brandu, en bois polychrome, date des années 1512 et provient de l'ancienne chapelle de Brandu. On y trouve aussi une statue de sainte Brigitte, en bois polychrome. Le bateau ex-voto Pie IX date de 1861-1863-1865 ;

l'ancienne chapelle de Brandu, dédiée à Notre-Dame de Recouvrance et démolie après la Révolution ;

l'ancienne chapelle dépendant des seigneurs de Bréhet ;

le calvaire de Fourbihan (XVIème siècle), situé à Trescallan ;

le château de Lauvergnac (XIV-XIXème siècle). L'édifice possède deux tours crénelées. La seigneurie de Lauvergnac est attestée en 1395 et relève de la juridiction de Campzillon, de la sénéchaussée de Guérande, et du marquisat d'Assérac. Au XVème siècle, les Le Pennec achètent la propriété et sont anoblis par le duc Jean IV en 1432. Propriété successive des familles La Bourdonnaye (seconde moitié du XVIIIème siècle), Le Pourceau de Montdoret et du comte de Geloës. Le château est reconstruit au XIXème siècle. A noter que l'île Dumet devient à partir de 1771, la propriété du comte Jacques de Mahé de la Bourdonnaye (ou Bourdonnais), sire de Lauvergnac ;

le centre de Pen-Bron (1824-1887). Il s'agit, à l'origine, d'un établissement de soins pour enfants atteints de tuberculose osseuse ;

le moulin de Kerbroué (1700), situé route de Saint-Molf. Ce moulin fonctionne jusqu'en 1971 ;

A signaler aussi :

le tumulus et les vestiges d'un monument mégalithique avec table gravée, situés sur le site de Brandu ;

le menhir situé à Coispéan ;

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de LA TURBALLE

(à compléter)

© Copyright - Tous droits réservés.