Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Vincentais

SAINT-VINCENT-DES-LANDES

  Retour page d'accueil          Retour Canton de Derval  

La commune de Saint-Vincent-des-Landes (bzh.gif (80 octets) Sant-Visant-al-Lann) fait partie du canton de Derval. Saint-Vincent-des-Landes dépend de l'arrondissement de Châteaubriant, du département de Loire-Atlantique. 

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de SAINT-VINCENT-DES-LANDES

Saint-Vincent-des-Landes vient, semble-t-il, du nom du fondateur de la première chapelle du village.

L'histoire connue nous dit que la paroisse existait au XIIIème siècle. Une légende stipule qu'un certain Therron aurait construit une chaumière vers 1300 sur le chemin appelé le Blé-Ayes. C'est cette maison qui serait à l'origine du bourg.

Place de l'Eglise de Saint-Vincent-des-Landes.

La maison seigneuriale de Saint-Vincent-des-Landes était le Val de Catarel, situé à trois kilomètres et demi au Nord-ouest, sur la commune de Louisfert (ou territoire de Louisfer à Carathel). La commune comptait trois autres maisons nobles : Créneux, la Treffiache (dont les douves subsistent encore) et la Sinerais, ancien manoir de XVIème.

Ogée affirme qu'en 1594 "l'église fut polluée par les calvinistes et que, l'évêque de Nantes n'étant pas sur les lieux, il fallut attendre, pour qu'elle soit réconciliée, un indult de Rome".

On rencontre les appellations suivantes : "Sanctus Vincentius" dans le Pouillé (en 1287) et "Sanctus Vincensius de Landis" (au XIVème siècle).

 Rue d'Issé à Saint-Vincent-des-Landes.

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de SAINT-VINCENT-DES-LANDES

l'église Saint-Vincent (XIXème siècle), ouverte au culte en décembre 1876. Cette église remplace un ancien sanctuaire trop vétuste du XVème siècle et qui possédait plusieurs chapelles seigneuriales : Saint Vincent, Notre-Dame de la Pitié, Notre-Dame du Rosaire. Le tableau de Crucifixion date du XVIIème siècle. Les vitraux, qui représentent le martyre de saint Vincent, datent du XIXème siècle ;

  L'église de Saint-Vincent-des-Landes.

la chapelle Sainte-Madeleine (fin XVème siècle –XIXème siècle). Cette chapelle est restaurée à la fin du XIXème siècle. Le chœur date du XIXème siècle. On y trouve sainte Madeleine, sainte Germaine et saint Mainboeuf ;

  Chapelle de la Madeleine à Saint-Vincent-des-Landes.

l'ancienne chapelle de Seule (ou Seul) encore surnommée Sainte Marie-à-Seul, fondée par Guillaume Davy et dédiée à Notre-Dame de Pitié. Cette chapelle est édifiée en 1415, puis restaurée en 1639 par l'abbé Guillaume Davy (bénie à nouveau le 25 mars 1639) avant de disparaître ;  

le calvaire (1875), élevé par Michel Blais ;  

le manoir (XV-XVIème siècle), situé à La Mouesserie. Propriété de Jean Nicolas Méaule en 1793 ;  

la Grange (XV-XVIIème siècle), située à La Griolais. Propriété de la famille Le Grand fondatrice d'une chapelle dans l'ancienne église paroissiale. En 1728, sont mentionnés Estienne Le Grand, sieur de la Griolais ou Griolaye, et son épouse Magdelaine Gabrielle Pélagie Larrey. Cette famille était aussi propriétaire du manoir de Creneux, aujourd'hui disparu ;  

la Pietà (1958), œuvre du sculpteur Fréour, érigée par Mlle A. M. Roiné. Elle est dédiée à Notre-Dame des Sept-Douleurs et bénie par l'abbé Vinet le 15 août 1958 ;  

le moulin des Tertres (XXème siècle) ;

 Vue de Saint-Vincent-des-Landes.

A signaler aussi :

la découverte de haches en pierre polie, de menhirs et de monnaies de l'époque celtique et romaine ;

 Vue de Saint-Vincent-des-Landes.

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de SAINT-VINCENT-DES-LANDES

(à compléter)

© Copyright - Tous droits réservés.