Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Salvatoriens

SAINT-SAUVEUR

  Retour page d'accueil        Retour Canton de Sizun  

La commune de Saint-Sauveur (pucenoire.gif (870 octets) An Dre-Nevez) fait partie du canton de Sizun. Saint-Sauveur dépend de l'arrondissement de Morlaix, du département du Finistère (Bretagne). 

Vous possédez des informations historiques sur Saint-Sauveur, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de SAINT-SAUVEUR

Saint-Sauveur tire son nom de la chapelle Saint-Sauveur, édifiée en 1669.

Saint-Sauveur est un démembrement de la paroisse de Sizun. Ancienne trève de Commana depuis 1669. C'est grâce aux démarches entreprises par le seigneur et les habitants du quartier de Keravel qu'une chapelle "en l'honneur de Jésus et de sa sainte famille" est construite à Parc-ar-Groas, non loin de la croix de Kerbunsou, propriété du seigneur de Keravel. La trève de Saint-Sauveur est érigée en paroisse, dépendant de l'évêché de Léon, lors du Concordat.

On trouve l'appellation Saint Sauveur en 1669. 

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de SAINT-SAUVEUR

l'église Saint-Sauveur (1618-1679-1702). L'édifice est de plan rectangulaire et comprend une nef de trois travées avec bas-côtés et clocher encastré, et un transept terminé par un choeur à trois pans peu débordant du type Beaumanoir. Le clocher, à une galerie, date de 1618 (pour sa partie basse) et de 1702 (pour sa partie haute) : il est amorti par un dôme et lanternon et le haut, qui a été refait, porte sur la balustrade de la galerie, côté sud, l'inscription "F. Pouliquen. Abgral lors Fabrique 1702". Le portail midi, en plein cintre, porte la date de 1679 avec l'inscription "Ian P Guillou". Sur le contrefort nord du clocher se trouve l'inscription "F. F. L. Fiet. F. Breton". La chaire à prêcher date de 1842. Le maître-autel (XVIIème siècle) est surmonté d'un retable à trois dômes divisé en cinq arcades séparées par des colonnes torses : les niches contiennent les statuettes du Saint Sauveur, de saint Joachim, de saint Joseph, de la Sainte Vierge et de sainte Anne. Le retable de l'autel de droite a pour couronnement une statue de la Vierge Mère (1685) ;

la chapelle Saint-Yves de Penanguer (1882). Il s'agit d'un édifice rectangulaire, avec chevet droit aveugle, qui a été reconstruit en 1882. La chapelle abrite les statues de saint Joseph, saint Jean Baptiste, saint Yves et une Pietà ;

le calvaire de Penarquer (XVème siècle) ;

le calvaire du cimetière (1600-1715) ;

la croix de Kerbouzard (vers 1630) ;

d'autres croix ou vestiges de croix : croix de Kerbolot (XVIème siècle), croix de Mescouez (1923), Croix de Pen-ar-Ménez (vers 1600), croix Saint-Sauveur (1964) ;

l'école des filles (1932) ;

5 moulins dont les moulins à eau de Keravel et de Kernevez ;

A signaler aussi :

l'ancien manoir de Keravel. Propriété vers 1540 de Charles de la Boixière, sénéchal de Nantes, puis des familles Le Gac de Coatlespell et du Poulpry de Trébodennic ;

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de SAINT-SAUVEUR

(à compléter)

© Copyright - Tous droits réservés.