Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Rieulais

SAINT-RIEUL

  Retour page d'accueil        Retour Canton de Lamballe  

La commune de Saint-Rieul (bzh.gif (80 octets) Sant-Rieg) fait partie du canton de Lamballe. Saint-Rieul dépend de l'arrondissement de Saint-Brieuc, du département des Côtes d'Armor (Bretagne). 

Vous possédez des informations historiques sur Saint-Rieul, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de SAINT-RIEUL

Saint-Rieul vient, semble-t-il, de saint Rioc (disciple de saint Guénolé). Saint Rioc ou Rieu, Riveul ou Rioche et Riocat, prince breton, est le fils de Conan-Mériadec.

Saint-Rieul est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Plestan. Le bourg de « Sancti Rioci » est cité dès 1251, lors d'une donation de terre que fait un chevalier du nom de Hamon de Merlin. La paroisse de Saint-Rieul (Sanctus Rioci) est mentionnée dès 1255, dans un acte de l'abbaye de Saint-Aubin-des-Bois qui y possède le fief de Saint-Sulien (village où dès le XIIème siècle, est établie une grange). En 1238, on trouve mention d'un chevalier du nom de Gilles de Saint Rioc. 

Sous l'Ancien Régime, cette paroisse appartenait au diocèse de Saint-Brieuc et dépendait de la subdélégation de Lamballe et du ressort de Jugon. La cure était à l'alternative. Elle avait pour seigneur M. de Fontelebon, qui possédait la haute justice de Saint-Rieul. Le chef-lieu paroissial (ou bourg) est transféré en 1865 au village de La Croix-Robine.

On rencontre les appellations suivantes : S. Riocus (en 1238, en 1251), Par. S. Rioci (en 1255), Saint Riou (en 1297, chartes de l’abbaye de Saint-Aubin-des-Bois), Saint Riouc (en 1298), Saint Rio (en 1427, archives de Loire-Atlantique, B2978), Saint Rio (en 1440), Sainct-Rieu (en 1480), Saint Rieuc (en 1535), Sainct-Ryeu (en 1536), Saint-Rieu (au XVIIème siècle) et enfin Sant-Rieul ou Saint-Rieu (au XVIIIème siècle). 

Note : la commune de Saint-Rieul est formée des villages : Gomenez, Lhotier, la Salle, Hauteville, la Croix, la Noë-Plate, le Bourchonnet, la Picardaie, la Rivaudraie, les Hauts-Fossés, Quilgrain, la Croix-Jaunaye, Saint-Julien, les Gabauraux.

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de SAINT-RIEUL

l'église Saint-Rieul (1862). L'ancienne église comportait jadis une arcature du XIIIème siècle. Deux parcelles de terre rappellent l'existence de l'ancienne église : il s'agit du " pré de l'église " et du " pré du portail ". L'église actuelle est en forme de croix latine avec clocher extérieur. Elle est dûe aux plans de M. Guépin, et elle est édifiée par MM. Isidore Le Souchu et Toussaint Barbedienne, entrepreneurs. La bénédiction de la première pierre a lieu le 12 octobre 1862 et celle de l'église le 8 janvier 1865. Cet édifice, endommagé à la fin du XIXème siècle par un incendie, est aussitôt réparé par le recteur, M. l'abbé Elie Péan. La flèche en bois, recouverte d'ardoise et semblable à celle de Trégomar, est alors remplacée par l'actuelle en granit (R. Couffon). Elle renferme une statue moderne de saint Rieul ;

l'ancienne chapelle privée de Saint-Sulien, aujourd'hui disparue ;

la croix du parvis de l'église (vers 1700). La croix, protégée par un auvent triangulaire, est encadrée par la Vierge et saint Jean. Au revers se trouve une Pietà ;

la croix du cimetière (XVIIème siècle). Le socle date du XVIème siècle. " Une table, formant autel autour du fût, porte à ses quatre angles quatre angelots prostrés (XVème siècle) " (R. Couffon) ;

la croix de l'Hotier (XVIIème siècle) ;

la croix Dom Jean (XVIIème siècle) ;

le manoir de Saint-Sulien ou Grand Hôtel (XVIème siècle). Il s'agit de l'ancienne " grange " de l'abbaye de Saint-Aubin des Bois (en Plédéliac), mentionnée dès 1164. La seigneurie de Saint-Sulien, possédée par Saint-Aubin­des-Bois jusqu’à la Révolution, s'étendait dans les paroisses de Saint-Rieul, Trégomar, Plestan et Noyal. Elle était affermée, en 1790, 80 boisseaux de seigle, mesure de Lamballe.;

le manoir de Beaulieu (vers 1760) ;

le manoir de la Porte, détruit vers 1985 ;

les maisons de l'Hotier (XVIIème siècle), de la Salle (1658), du Bourchonnet (1504) ;

les moulins à eau et à vent de Saint-Rieul ;

A signaler aussi :

le four de La Salle (XVIII-XIXème siècle). 

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de SAINT-RIEUL

Le territoire appartient en 1556 à Françoise La Vache, épouse de Julien de Plorec. Ces biens ont été hérités par succession de Guyon La Vache et Marguerite Madeuc (père et mère). En 1560, ces biens appartiennent à Louis d’Acigné et Claude de Plorec, son épouse. Honorat d’Acigné vend Saint-Rieul à Jean de Forsans, seigneur de Gardisseul. Puis François d’Avaugour et Claude de Nevet, son épouse, vendent Saint-Rieul le 14 juillet 1621 à Guillaume du Bouillie, seigneur des Portes-Trébry. On trouve ensuite René de Fontlebon et Anne-Rose du Rocher, son épouse, qui auraient reçu les terres de Saint-Rieul de Marguerite de Châteaubriand, dame du Quengo. Saint-Rieul reste en possession de la famille Fontlebon (ou Fontelebon) jusqu’en 1759.

Lors de la réformation du 11 juillet 1427, deux nobles de Saint-Rieul sont cités : Geffroy Olivier et Perrot Olivier. Lors de la réformation du 8 mars 1536, une maison noble appartient au sieur de Ploeret et la métairie appelée Saint-Sulien appartient au prieur de Saint-Aubin-des-Bois, en Plédéliac. En 1427, on mentionne à Saint-Julien (ou Sulien) les personnes (contribuantes) suivantes : Laurent Prieur, Perrot Prieur, Bertrand Prieur, Etienne Coderen (sergent de l'abbé de Saint-Aubin des Bois), la déguerpie Ruaut, Perrot Barbier et Noël Deren.

A la "montre" (réunion de tous les hommes d'armes) de Saint-Brieuc de 1480, on comptabilise la présence de 1 seul noble de Saint-Rieul :

Marie DE COUESPELLE (2 livres de revenu) ;

© Copyright - Tous droits réservés.