Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Nicolasiens

SAINT-NICOLAS-DE-REDON

  Retour page d'accueil         Retour Canton de Saint-Nicolas-de-Redon  

La commune de Saint-Nicolas-de-Redon (pucenoire.gif (870 octets) Sant-Nikolaz-an-Hent) est chef lieu de canton. Saint-Nicolas-de-Redon dépend de l'arrondissement de Châteaubriant, du département de Loire-Atlantique. 

Vous possédez des informations historiques sur Saint-Nicolas-de-Redon, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de SAINT-NICOLAS-DE-REDON

Saint-Nicolas-de-Redon vient de saint Nicolas de Rotono.

Saint-Nicolas-de-Redon est un démembrement de la paroisse d'Avessac. La paroisse d'Avessac comportait jadis 16 frairies. Quatre frairies (celle du bourg - Saint-Nicolas, celle de La Provotaie - Saint-Joseph, celle de Rotz - Sainte-Anne, et celle de Quinssignac - Saint-Côme-et-Damien) se sont détachées d'Avessac, après la Révolution, pour former la commune de Saint-Nicolas-de-Redon (aujourd'hui chef-lieu de canton). Saint-Nicolas-de-Redon est donc un démembrement et une ancienne trève d'Avessac.

Le village de Quinssignac, qui date du IXème siècle, est le lieu-dit le plus ancien de Saint-Nicolas-de-Redon : ce village est érigé à l'emplacement d'un ancien camp romain. En 842, Harscoët d'Avessac offre à l'abbaye de Redon, une partie de ses terres. Au XIème siècle, est édifié un prieuré dont la chapelle, sous l'invocation de Saint-Nicolas, devient le centre du bourg de Saint-Nicolas-de-Redon. On peut y voir aussi une maison ayant appartenu aux Templiers. La maison seigneuriale est le château du Châtelet.

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de SAINT-NICOLAS-DE-REDON

l'église Saint-Nicolas (1849), œuvre de l'architecte Faucheur et placée sous le patronage de saint Nicolas de Myra. Cette église remplace la chapelle de l'abbaye Saint-Sauveur de Redon. Edifiée à partir du 15 octobre 1847 sur l'emplacement de l'ancien cimetière, l'église est terminée et bénie le 18 septembre 1849 par Mgr Jacquemet, évêque de Nantes ;

la chapelle Sainte-Anne-de-Rotz (XVIIème siècle – 1860), située à La Cour de Rotz. Cette chapelle, attenante au manoir de Retz, appartenait jadis aux moines de l'abbaye Saint-Sauveur de Redon. La chapelle est restaurée en 1860 et une messe y est célébrée jusqu'en 1959 ;

les vestiges de la Chapelle de la Madeleine (XVIIème siècle), situées en face de l'Aumônerie, à l'emplacement d'une ancienne léproserie ;

la chapelle Saint-Joseph (1840), située à La Provotaie. Cette chapelle a été réhabilitée au milieu des années 1980 ;

le château du Châtelet (XIVème siècle), situé au Châtelet. La seigneurie du Châtelet est constituée d'un ancien logis ayant appartenu autrefois à l'abbaye Saint-Sauveur de Redon. L'entrée du château comporte deux tours ;

le manoir de la Chapelaine (XIIIème siècle). Ce manoir semble être, à l'origine, une possession des Templiers. Le lieu-dit s'appelle "l'Aumônerie" (emplacement d'une ancienne léproserie) ;

les vestiges de la maison du Contrebandier (XVIIème siècle), situés à Grotte d'Etriel ;

un moulin à tan ;

A signaler aussi :

le four à pain (XVIII-XIX-XXème siècle), situé à La Provotaie ;

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de SAINT-NICOLAS-DE-REDON

(à compléter)

© Copyright - Tous droits réservés.