Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Saint-Coulitziens

SAINT-COULITZ

  Retour page d'accueil        Retour Canton de Châteaulin  

La commune de Saint-Coulitz (pucenoire.gif (870 octets) Sant-Koulit) fait partie du canton de Châteaulin. Saint-Coulitz dépend de l'arrondissement de Châteaulin, du département du Finistère (Bretagne). 

Vous possédez des informations historiques sur Saint-Coulitz, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de SAINT-COULITZ

Saint-Coulitz vient du saint breton nommé Coulitz.

La création de Saint-Coulitz provient d’un démembrement de la paroisse primitive de Plonévez-Porzay vers le XIIème siècle. Au XIIIème siècle, Saint-Coulitz est le centre administratif de Parc-au-Duc. La paroisse de Saint-Coulitz dépendait autrefois de l'évêché de Cornouaille. 

On rencontre les appellations suivantes : Sancto Collito (en 1295), Sanctus Collitus (en 1296), Saint Coulit (en 1558).

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de SAINT-COULITZ

l'église Saint-Coulitz (1558), remaniée au XVIIème siècle (époque dont date notamment le clocher). Il s'agit d'un édifice en forme de croix latine comprenant une nef avec bas-côté nord de quatre travées, un transept et un choeur à chevet droit. Le clocher, amorti par une flèche gothique, possède une galerie à balustres carrés. L'église possède, à l'angle sud-ouest, un petit enclos avec un ossuaire du XVIème siècle qui comprend trois arcades surbaissées. Saint Coulitz fut le confesseur de sainte Brigitte, patronne de l'Irlande. La chaire date du XVIIIème siècle. La sacristie semble datée de 1715 : elle porte l'inscription suivante sur le linteau d'une fenêtre "I. Birian Fab. 1715". Le baldaquin des fonts baptismaux porte l'inscription "M. I. Doucin. R. I. Caro. F. 1678". L'église abrite les statues de saint Coulitz (en évêque et tenant un livre), saint Herbot (en pierre) datée de 1586, Notre-Seigneur, bénissant et tenant de la main gauche la croix de la Résurrection, et une Pietà ;

la chapelle Saint-Laurent (1621), encore surnommée "chapelle de Troboa". Il s'agit d'un édifice en forme de croix avec un clocheton à dôme. Il porte l'inscription "Venerer Me. Iac. Poulmarch Recteur de Ceans. Ia. Mie E. Rene de Trogoa Mont Faict Faire en lan 1621 en l'honur Monr S. Iaques". La chapelle abrite les statues anciennes de sainte Trinité, saint Jacques (portant la date de 1624), saint Laurent, saint Sébastien, la Vierge et saint Jean (provenant d'une poutre de gloire) et un Crucifix ;

le calvaire du placitre de l'église (XVème siècle) ;

d'autres croix ou vestiges de croix : Kerroué ou Croas-ar-Boan (XVIème siècle), Leuriou (1906), Ménez-Troboas, Pennanroz (1878), la croix de l'église de Saint-Coulitz (XVIème siècle) ; 

la fontaine Saint-Laurent ou de Troboa (XVIIème siècle). Elle est bâtie en ardoises plates ;

le cadran solaire de l'église (XVIIème siècle) ;

A signaler aussi :

le canal de Nantes à Brest (décidé par Napoléon 1er et commencé en 1806). Le canal est creusé par des bagnards et ouvert en 1842 ;

l'usine hydro-électrique. Le bâtiment est édifié en 1886 et l'usine mise en service le 20 mars 1887 ;

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de SAINT-COULITZ

(à compléter)

© Copyright - Tous droits réservés.