Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Roscanvelistes

ROSCANVEL

  Retour page d'accueil        Retour Canton de Crozon  

La commune de Roscanvel (pucenoire.gif (870 octets) Roskanvel) fait partie du canton de Crozon. Roscanvel dépend de l'arrondissement de Châteaulin, du département du Finistère (Bretagne). 

Vous possédez des informations historiques sur Roscanvel, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de ROSCANVEL

Roscanvel vient du breton "roz" (colline) et de "Catmaël", nom d'un personnage.

Primitivement le territoire de Roscanvel faisait partie de la paroisse de Plougrozon (Crozon). Au Vème siècle, le territoire de Roscanvel est la propriété du chef breton Catmaël. Ce territoire est cédé à l'abbaye de Landévennec. Puis en 1173, Roscanvel (les dunes de Roscoatmaël) est légué par les comtes de Léon à l'abbaye de Daoulas qui y installe un prieuré-cure. La paroisse de Roscanvel dépendait autrefois de l'ancien évêché de Cornouaille.

On rencontre les appellations suivantes : Roscatmagli (vers 1050), Roscanvel (en 1173, en 1218, et en 1535).

Nota : Emmanuel Le Gentil de Quélern, scientifique, s'embarque le 19 mai 1798 à Toulon avec l'Armée d'Orient (qui comptait environ 50 000 hommes) sous les ordres du général Bonaparte à destination de l'Egypte (1798-1801). Officier de la Légion d'Honneur, il est co-auteur de l'ouvrage "la description de l'Egypte" (9 volumes de texte et 10 volumes de planches) publié de 1809 à 1828 et conservé à la Bibliothèque du Sénat à Paris.

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de ROSCANVEL

l'église Saint-Eloi (XVII-XIXème siècle), restaurée au XXème siècle. L'édifice comporte, précédée d'un clocher, une nef rectangulaire terminée par un chevet polygonal. L'édifice, qui comprenait primitivement une nef de cinq travées avec bas-côtés terminée par un choeur à chevet polygonal, a été détruit, à l'exception des murs et du clocher, dans la nuit du 2 au 3 septembre 1956. L'église datait du XIXème siècle, à l'exception du clocher à une seule galerie portant sous la balustrade la date de 1686. La cloche avait été fondue à Brest en 1781. L'église a été restaurée en 1957 sur les plans de M. Philippe de Crozon, supprimant les bas-côtés. Les vitraux modernes sont de Labouret. Le Chemin de Croix en terre cuite polychrome, est l'oeuvre de Claude Gruher de Solesmes. L'église abrite une statue de la Vierge ;

la croix située au sud de l'église de Roscanvel (XVIème siècle) ;

d'autres croix ou vestiges de croix : Lanvernazal (XXème siècle), la croix du cimetière de Roscanvel (1896), Gouerest ;  

la fontaine Saint-Eloi (XVIIème siècle) ;

le manoir de Lodoen (XVII-XVIIIème siècle) ;

un four à chaux (XVIIIème siècle) ;

le fort du port (1846) ;

le fort des Capucins (1848-1850) ;

la tour du fort de Cornouaille (1813) ;

la tour de la pointe des Espagnols (1811) ;

6 moulins dont le moulin à vent du Milieu, de Seigneur, Tosta, ...

A signaler aussi :

le menhir de Keraguennec (5000 avant Jésus-Christ) ;

les fortifications de Quélern ou Kerlern (XVII-XIXème siècle). Du bâtiment d'origine en partie ruiné, subsiste une tour carrée, à trois niveaux, et un corps de logis restauré depuis peu. Propriété successive des familles Goulhezre, Le Gentil. Ce manoir appartenait au maréchal de camp Emmanuel-Jean l'Evangéliste Le Gentil, baron de Quélern (1773-1843), officier général du Génie et conseiller général du Finistère  ;

la batterie basse de Vauban (1690-1695) ;

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de ROSCANVEL

(à compléter)

© Copyright - Tous droits réservés.