Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Plounévézéliens

PLOUNEVEZEL

  Retour page d'accueil        Retour Canton de Carhaix  

La commune de Plounévézel (pucenoire.gif (870 octets) Ponvel) fait partie du canton de Carhaix. Plounévézel dépend de l'arrondissement de Châteaulin, du département du Finistère (Bretagne). 

Vous possédez des informations historiques sur Plounévézel, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de PLOUNEVEZEL

Plounévézel vient du breton « ploe » (paroisse) et « nevezel » ou « nevez » (nouveau).

La paroisse primitive de Plounévézel s’est constituée aux dépens de la paroisse de Poullaouen. Elle dépendait de l'évêché de Cornouaille. Plounévézel a aujourd’hui absorbé ses deux anciennes trèves que sont Saint-Idunet et Sainte- Catherine. Son territoire renferme les fiefs patronymiques de Goazvennou et de Lamprat.

L’ancienne trève de Saint-Idunet rappelle le souvenir d’un saint breton du VIème siècle, Ediunet (ou Ethbin), disciple de saint Gwennolé. 

On rencontre les appellations suivantes : Ploeneguezell (au XIVème siècle), Ploenevezell (en 1514) et Prounezvel (en 1646).

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de PLOUNEVEZEL

l'église Saint-Pierre (XVIème siècle), restaurée au XIXème siècle. L'édifice comprend une nef de cinq travées avec bas-cotés, un choeur à chevet plat et un clocher encastré. Les arcades en tiers-point, sont supportées par des piliers octogonaux au nord et par des colonnes sans chapiteaux au sud. L'église renferme les statues de saint Pierre, saint Paul, la Vierge-Mère, saint Yves, sainte Barbe, sainte Marguerite, sainte Agnès, saint Quirin, saint Sébastien, saint Vital, saint Louis de Gonzague, saint Jean-Baptiste, saint Diboan et un abbé mitré ;

la chapelle Saint-Idunet (XVIème siècle), ancienne église tréviale de Plounévézel. L'édifice comprend une nef avec bas-côté sud de cinq travées et un choeur accosté d'une sacristie dans le prolongement du bas-côté. Les grandes arcades, en arc brisé, pénètrent dans des piliers octogonaux : deux des remplages des fenêtres sont en fleur de lys. La chapelle abrite les statues de saint Idunet, saint Jean-Baptiste et une Pietà en kersanton peinte en 1884

la chapelle Sainte-Catherine (XVI-XVIIème siècle), érigée par les seigneurs du Tymeur de Poullaouen et ancienne église tréviale de Plounévézel. Cette chapelle est placée sous le patronage de sainte Catherine d'Alexandrie, vierge et martyre, dont le culte s'est développé au XII-XIIIème siècle. Il s'agit d'un édifice de plan rectangulaire avec chapelle en aile au sud, alignée sur le chevet et communiquant avec une sacristie à l'ouest. Le clocher date du XVIIème siècle et possède une flèche trapue à quatre pans. Trois bas-reliefs avec scènes de la Passion sont incorporés dans le maître-autel. La chapelle abrite les statues de la Vierge-Mère, sainte Catherine d'Alexandrie, sainte Marguerite, saint Nicodème, saint Herbot et sainte Catherine (en kersanton et sur la façade) ;

l'ancienne chapelle Saint-Roch ou Saint-Quirin, aujourd'hui disparue ;

l'ancienne chapelle Saint-Vital (dite aussi Saint-Goaren), aujourd'hui en ruines. De plan rectangulaire, elle était déjà désaffectée vers 1935 ;

la croix de Kermoigne (1524) ;

la croix de Saint-Idunet (XVIème siècle) ;

la croix du cimetière de Plounévézel (1876) ;

le manoir de Goaremmou ou Goazvennou (XVIIIème siècle), construit en 1686 par Jean Veller Du Croixmen, sénéchal de Carhaix. Puis propriété de la famille Garnier et Saizy. L'ancien manoir de Goazvennou est connu dès le XVème siècle et passe par alliance à la famille de Lesquellen ;

la fontaine de la chapelle Sainte-Catherine (1828) ;

la maison du tanneur (XVIIIème siècle) ;

6 moulins dont le moulin à eau de Pola, du Guern, de Lan-ar-Hézac,..

A signaler aussi :

une stèle phallique (âge de fer), située près de la chapelle Sainte-Idunet ;

les vestiges d’un établissement romain à Kerven-Goz ;

le pont Sainte-Catherine (moyen âge) franchissant l'Hyère. Il s'agit du passage de la voie antique de Carhaix à Lannion et Tréguier ;

l'ancien manoir de Lamprat. Il s'agit du berceau d'une famille connue dès 1481, qui a donné un sénéchal de Carhaix en 1660 ;

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de PLOUNEVEZEL

En 1536, Charles de Pestivien est le seigneur le plus influant.

A la "Montre" de l'Evêché de Cornouailles de l'an 1481 qui s'est tenue à Carhaix les 4 et 5 septembre, revue militaire à laquelle tous les nobles devaient participer munis de l'équipement en rapport avec leur fortune, les nobles suivants de Plounévézel (Plounevezel) étaient présents :

Michel Guillou, pour son père, archer en brigandine et vouge ;

Bizien le Ledan, en brigandine et javeline ;

Louis Coat Quevran Penanlan, archer en brigandine ;

Jehanne Keransul, représenté par Jehan Fraval, archer en brigandine ;

Guillaume Siouhan, représenté par Jehan Guillaume, archer en brigandine.

A la "Montre" de l'Evêché de Cornouailles de l'an 1562 qui s'est tenue à Quimper les 15 et 16 mai, les nobles suivants de Plounévézel (Plounevezel) sont mentionnés :

Guillaume Trevengamp, représenté par Guillaume Kerloaguen, sr. du Han, dict qu'il est sous l'esdict ;

Charles de Pestivien, sr. du Gouarennou, default ;

Jehan Lambert, sous l'esdict ;

Henry Gouzabat, default ;

Charles de Guilloye, représenté par Morice son fils, sous l'esdict.

(à compléter)

© Copyright - Tous droits réservés.