Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Landécois

LA LANDEC

  Retour page d'accueil        Retour Canton de Plélan-le-Petit  

La commune de La Landec (pucenoire.gif (870 octets) Lannandeg) fait partie du canton de Plélan-le-Petit. La Landec dépend de l'arrondissement de Dinan, du département des Côtes d'Armor (Bretagne). 

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de LA LANDEC

La Landec vient du breton « lann » (ermitage) et de saint Ladec, originaire de Cornwall.

La Landec est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Plélan(-le-Petit). La paroisse existe en 1235 sous le nom de Lanadec (pour Lanandec) lors d'une donation d'une demi-mine de froment en La Landec :" Omnibus Christi fidelibus ad quos littere iste pervenerint, Bertrannus Lovel, milies, salutem in Domino. Noveritis quod ego dedi et concessi, cum assensu filiorum meorum, in puram et perpetuam elemosinam, dimidiam minam frumenti annui redditus, ad mensuram Dinanni venalem, pro salute anime Johannis Lovel, militis, defuncti fratris mei, et mee, Deo et abbacie Sancti Albini, Cist. ord., et monachis ibidem Deo servientibus ; et assignavi illam in feodo de la meiterrie de Tertre Ysaac sitam in parrochia de Lanadec. Predicti vero monachi quitaverunt me et filios meos de elemosina dicti Johannis Lovel defuncti, etc. Actum est hoc anno gracie M° CC° XXX° quinto " (Archives des Côtes-d'Armor - Anciens Evêchés, III, 83), et en 1236 sous le nom de Lannandec, lors d'une vente, par l'abbé de la Vieuville, d'une demi-mine de froment : " Universis , etc., frater Raginardus, dictus abbas de Veteri Villa, Cist. ord., salutem in Domino. Noverit universitas vestra quod nos, com (sic) assensu et voluntate et consilio conventus nostri vendidimus abbati et conventui de Boquian, Cyst. ord., unam dimidiam minam frumenti ad mensuram venalem Dinanni, quam habebamus in Tertre Ysaac in parrochia de Lannandec, de elemosina Bertranni Lovel et Johannis Lovel, militum defunctorum , et concessimus quod dicti abbas et conventus de Boquian illum frumentum in perpetuum possiderent ; etc. Actum anno gracie M° CC°° XXX° sexto, mense novembris " (Archives des Côtes-d'Armor - Anciens Evêchés, III, 236). Ces mentions proviennent des chartes des abbayes de Saint-Aubin-des-Bois et de Boquen mais on en trouverait sans doute d'autres dans le fonds de l'abbaye de Beaulieu (archives des Côtes d’Armor, série H), dont cette paroisse était jadis un prieuré-cure. En effet, en 1235, le chevalier Bertrand Lovel donne des terres situées au Tertre-Isaac à l'abbaye de Beaulieu, de Mégrit. Celle-ci y établit le prieuré-cure de La Landec.

La paroisse de La Landec appartient, au Moyen Age, au diocèse de Dol, mais forme avec celle de Trébédan une enclave dans le diocèse de Saint-Malo. L'ancienne paroisse de La Landec avait pour subdélégation et pour ressort Dinan. Elle relevait du roi et la cure était à l'ordinaire. La Landec élit sa première municipalité au début de 1790.

La paroisse ou succursale de Saint-Maudez est supprimée par le décret du 17 juillet 1805, une partie de son territoire vient accroître celui de la paroisse succursale de la Landec. Ce dernier territoire est diminué lorsque est créée de nouveau la succursale de Saint-Maudez (ordonnance du 16 mars 1820). Le bourg de La Landec est transféré de l'actuel Vieux-Bourg aux Croix des Perrières en 1844.

On rencontre les appellations suivantes : Par. de Lanadec (en 1235), Lannandec (en 1236), Lanandec (en 1260, Anc. év. III, 138), La Landec (en 1363).

Note 1 : en 1840, la commune de La Landec offre à la communauté des Soeurs du Saint-Esprit vingt six journaux de landes pour y bâtir, grâce à un don de Gouyon de Thaumatz une maison de bienfaisance.

Note 2 : la commune de Landec est formée des villages : la Tombe, la Chapelle (Saint-Thual), Beauguérin, la Métrie, etc ...

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de LA LANDEC

l'église Saint-Pierre et Sainte-Agnès (1844), oeuvre de l'architecte Fossey. Cette église est édifiée pour remplacer une ancienne église. L’architecte est M. Fossey, dont les plans primitifs sont réduits à la demande du recteur, M. J. F. Briand. Elle est en forme de croix latine. La bénédiction de la première pierre de l’édifice actuel a lieu le 24 juillet 1844 ; et l’église, livrée au culte à la Pentecôte 1845, est bénite solennellement le 11 septembre 1845. Elle porte sur le pignon ouest l’inscription : EGLISE BATIE PAR LA FOI DES HABITANTS DE LA LANDEC, 1844. L'édifice abrite des statues anciennes de saint Pierre et saint Eloi. Sur les vitraux modernes figurent saint Samson, saint Brieuc, saint Yves, Bienheureuse Françoise d'Amboise ;

Eglise de la Landec (Bretagne).

la croix située près de l’église (XVIIIème siècle) ;

la croix du cimetière (XVIIème siècle), située à droite de l'église ;

la fontaine Sainte-Agnès (XVI-XVIIème siècle) ;

2 moulins. 

A signaler aussi :

une ancienne motte féodale, entourée de douves, située entre les villages de La Touche et de La Ville-Anger ;

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de LA LANDEC

Dans la liste des feudataires (teneurs de fief) des évêchés de Saint-Malo et Dol en 1480, on ne comptabilise la présence d'aucun noble de La Landec.

© Copyright - Tous droits réservés.