Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Fèvres

FORGES-LA-FORET

  Retour page d'accueil        Retour Canton de Retiers  

La commune de Forges-la-Forêt (pucenoire.gif (870 octets) Govelioù-ar-C'hoad) fait partie du canton de Retiers. Forges-la-Forêt dépend de l'arrondissement de Rennes, du département d'Ille-et-Vilaine (Bretagne).

Vous possédez des informations historiques sur Forges-la-Forêt, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de FORGES-LA-FORET

Forges-la-Forêt tire son nom des forges à bras qui étaient établies au Moyen Age dans la forêt de la Guerche. 

L’origine de Forges-la-Forêt est à rechercher dans la forêt de La Guerche, au lieu-dit La Masse. Près de ce lieu, se trouvaient plusieurs mines d’où l’on extrayait de la magnénite et de l'oligiste. Ce lieu n’aurait été abandonné qu’au XIVème siècle au profit de l’actuel bourg des Forges-la-Forêt.

Cette paroisse tire son nom des nombreuses forges à bras qui se trouvaient établies au moyen-âge dans la forêt de la Guerche. Elle paraît avoir eu dès le XIIème siècle des seigneurs portant son nom. Ainsi, Robert des Forges (Robertus de Forgiis) était un des fidèles vassaux du sire de la Guerche à cette époque, et plus tard, en 1356, on rencontre Jean des Forges à la suite du comte de Laval (Dom Morice, Preuves de l'Histoire de Bretagne, I, 530 et 1501). En 1790, le recteur de Forges, M. Dufour, déclara que son bénéfice avait un revenu de 1 040 livres, net de toutes charges (Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 1 V, 29). Ce dernier était présenté par l'ordinaire (Pouillé de Rennes).

Au XVIIème siècle, François, duc de Villeroy, prend possession de l'église du village et y fait apposer ses armes. 

La paroisse de Forges-la-Forêt dépendait autrefois de l’ancien évêché de Rennes. 

On rencontre l'appellation ecclesia de Forgiis (en 1516).

Note : liste non exhaustive des recteurs de la paroisse de Forges-la-Forêt : Robert de Mauguhéon, frère de Jean, seigneur de Taillepie (vers la fin du XVème siècle), Raoul Allart (en 1503), Gilles Régnouard (en 1579), Julien Jollis (en 1654), Pierre Davy (en 1669), Guillaume Lyon (1685-1691), Louis Lyon (1691-1731), Toussaint Pouessel (1731-1755), Pierre Pâris (1755-1773), Pierre-Jean Dufour (1773-1789 et 1803-1806), Etienne Bodin (1806-1835), René Jéhannin (1836-1841), Pierre Thezé (1841-1870), Emmanuel Deshayes (1870-1881), Adolphe Fouré (à partir de 1881), ...

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de FORGES-LA-FORET

l'église Saint-Martin (XVIème siècle). Dédiée à saint Martin de Tours, cette église se compose d'une simple nef terminée par un chevet droit et portant le millésime de 1558. Les chapelles formant bras de croix y ont été ajoutées ensuite, et celle du Midi offre la date de 1601 Dans cette dernière chapelle est l'autel de Sainte-Avoye, très honorée dans la paroisse : un bas-relief grossier représente un ange venant communier la sainte renfermée dans une forteresse. Le baron de la Guerche était seigneur supérieur, fondateur et prééminencier de Forges ; aussi en 1685 le nouveau baron, François duc de Villeroy, prit-il possession de cette église en prenant possession de la baronnie. On remarqua, à cette occasion, que les armoiries des sires de Cossé, ducs de Brissac, naguère seigneurs de la Guerche, d'or à trois fasces de sable denchées par le bas, se trouvaient peintes et sculptées sur une lisière entourant l'église tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, sur un banc seigneurial placé dans le choeur du côté de l'évangile, et sur un poteau placé dans le cimetière (Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 8 G, 64). Il est fait mention en 1774 de la confrérie du Saint-Sacrement érigée dans cette église. Il n'y a point de chapelle ni souvenir d'ancienne chapelle dans la paroisse (Pouillé de Rennes). La nef date de 1558. Le croisillon sud du transept date de 1604. Le retable de la Nativité, oeuvres des sculpteurs Valentin, date de 1883 : au centre se trouve un bas-relief représentant la Nativité et de chaque côté les statues de saint Jean et de sainte Hyacinthe ; 

la ferme (XVIII-XIXème siècle), située au lieu-dit « Le Breil » ; 

la maison (XVIIIème siècle), située au lieu-dit « Le Breil » ; 

les moulins de l'Epine et de la Lande ; 

A signaler aussi : 

un ancien haut fourneau au village de Roches ; 

l'ancien manoir de Maimbraux. Propriété de la famille Mauguheon, sieurs de Taillepie, puis de la famille Broon, seigneurs de Fourneaux en 1513 ; 

l'ancien manoir de l'Epine ou de l'Epine-Giffart. Il possédait autrefois un droit de haute justice. Il appartenait en 1513 à la famille Mauguheon, seigneurs de Taillepie, puis à la famille Ménoret à la fin du XVIIIème siècle ; 

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de FORGES-LA-FORET

(à compléter)

© Copyright - Tous droits réservés.