Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Fayens

FAY-DE-BRETAGNE

  Retour page d'accueil          Retour Canton de Blain  

La commune de Fay-de-Bretagne (bzh.gif (80 octets) Faouell) fait partie du canton de Blain. Fay-de-Bretagne dépend de l'arrondissement de Châteaubriant, du département de Loire-Atlantique. 

Vous possédez des informations historiques sur Fay-de-Bretagne, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de FAY-DE-BRETAGNE

Fay-de-Bretagne vient du nom "fagus" (hêtre).

Fay (Fay-de-Bretagne) englobait jadis le territoire de Bouvron. La motte du Châtel (ou Chastel), aujourd'hui disparue et jadis sur le territoire de Bouvron, et celle de la Violaye (ou Violais ou Violaie) datent probablement du Haut Moyen Age. A noter qu'un prieuré dédié à saint André était jadis situé au village du Chastel.

En 1871, le territoire de Fay est diminué de 2 525 hectares pour former une partie de la nouvelle commune de Notre-Dame-des-Landes.

Launay est une terre noble possédait en 1445 par Pierre Saint-Aubin. La propriété passe ensuite à la famille Blanchard puis à la famille Bedeau.

Note 1 : Instruction publique à Fay-de-Bretagne. - Une somme de 60 livres de rente avait été léguée à la paroisse par N. Billy, sieur du Chastel, pour la personne qui se chargerait d'instruire la jeunesse. Le fondateur imposa en retour aux écoliers l'obligation de répondre à la messe, célébrée le dernier samedi de chaque mois, sur sa demande, et de réciter un libéra, avant de sortir de l'école (Livre de visites du climat de la Mée, 1638 - Archives du chapitre de Saint-Pierre). (L. Maître).

Note 2 : liste non exhaustive des maires de la commune de Fay-de-Bretagne : Chevalier, Jean Baptiste Mélu, Barraud des Perrières, Isidore Charette de Thiersent, Berthou de La Violaie, Tournier, Georges Sicard, ...

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de FAY-DE-BRETAGNE

l'église Saint-Martin (1859-1891-1895). L'ancienne église du XVIIème siècle possédait des parties romanes datées du XIème siècle. Le clocher date de 1859 ;

la chapelle Saint-Apollinaire (XVIIIème siècle) ;

la chapelle Sainte-Madeleine (XIXème siècle), édifiée sur le site d'une ancienne léproserie du Moyen Age ;

la croix (1758), située à La Meignelais ;

plusieurs autres croix : la croix de la Feuilletais, de la Courbe, du Latais, du Chêne des Perrières, du Châtel ;

le château de La Joue (XIXème siècle). Cette seigneurie, qui possédait jadis une haute justice, appartient à Jean de La Jou (en 1362), à René de Kerboudel, sieur de La Cour-Péan (en 1679), à la famille Berthou (en 1775) et à la famille Charette du Tiercent ou Thiersent (au XIXème siècle), cousins de ceux de La Colinière et de La Gascherie. La chapelle privée de La Joue date du XIXème siècle : elle est dédiée à saint Lambert ;

le château du Chêne-des-Perrières (1807), reconstruit en 1807 par Raymond Barrau (ou Barraud) du Verger ;

le manoir de la Violais ou Violaie (XIXème siècle), édifié près de la motte féodale de La Violais. Il ne subsiste que le pigeonnier. Propriété de la famille Crocelay (du XVème au XVIIIème siècle), de la famille Berthou (au début du XVIIIème siècle) et de la famille Charette du Tiercent ou Thiersent (au XIXème siècle), cousins de ceux de La Colinière et de La Gascherie ;

le manoir du Houssais-de-Brie (XVI-XVIIème siècle). La tour date du XVI-XVIIème siècle. Propriété de Pierre Blanchard et de son épouse Françoise Bonfils en 1639. La propriété est vendue en 1786 par René Athanase Bonnaventure des Touches à Emmanuel Alexandre Rivière de Vauguérin, seigneur de La Mordelais ;

la maison (XVIIème siècle - 1774), située à La Duranderie. Propriété de la famille Durand alliée à la famille Blanchard de Launay. Cette maison est la propriété de la famille Mabilais et de ses descendants depuis le début du XVIIème siècle et elle a été restaurée en 1774 par Mathurin Mabilais ;

la maison (XVIIIème siècle), située à La Meignelais. Le linteau de la porte est gravé d'une croix et de la date de 1757 ;

l'ancien manoir du Launay, propriété des Bedeau, officiers des armées royales ;

les anciens manoir de Blaudouet et de La Mordelais, propriétés des Rivière de Vauguérin, membres de la Chambre des Comptes de Nantes ; 

l'ancien manoir du Halquetier, propriété des Fourché de Quéhillac, puis des Bourgault-Ducoudray ;

l'ancien manoir du Thiemmaye, propriété de la famille Rohan, puis des familles Maès et Say, planteurs et raffineurs ;

l'ancien manoir du Châtillon, propriété de la famille Godet de Châtillon ; 

la mairie (XIXème siècle), située rue de la Mairie. Cet édifice accueillait jadis le presbytère ;

le pont de Vilhouin (Moyen Age), qui enjambe le ruisseau du Pont-aux-Meuniers ;

8 moulins dont le moulin de La Violais (XIXème siècle) ;

A signaler aussi :

la tour du Thiemay (XIXème siècle), ancienne propriété de la famille Say ;

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de FAY-DE-BRETAGNE

(à compléter)

© Copyright - Tous droits réservés.