Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Etellois

ETEL

  Retour page d'accueil        Retour Canton de Belz  

La commune de Etel (bzh.gif (80 octets) An Intel) fait partie du canton de Belz. Etel dépend de l'arrondissement de Lorient, du département du Morbihan (Bretagne). 

Vous possédez des informations historiques sur Etel, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de ETEL 

Etel vient du breton "in tallus" (terre ferme) ou du vieux breton "ectell" (ou enk'tell) avec "enk" pour "étroit" ou "détroit".

Le territoire d'Etel est un démembrement de l'ancienne paroisse primitive de Ploemel. Jusqu'en 1850, Etel est une succursale d' Erdeven. Etel est érigé en paroisse en 1849.

Note : Étel est un petit port, situé sur la rivière de ce nom, à 4 kilomètres au nord-ouest d'Erdeven. Son nom a été jadis écrit Ectell ; le peuple prononce Intel, et l'administration écrit Étel. L'entrée du bras de mer, qui constitue son port, est fermée par un rocher et des sables mouvants, que l'on appelle la barre d'Étel, et qui ne permettent l'accès qu'aux barques et aux navires d'un faible tonnage. Vers 1891, la pêche, et surtout celle de la sardine en été, lui donne une grande animation. La population d'Étel, par suite de cette industrie, est considérable ; elle est en 1891 de 1926 habitants. C'est pour mieux servir les intérêts religieux et civils de ce quartier, qu'on l'a érigé en succursale, le 2 septembre 1850, et en commune en 1851. Son territoire, borné aux villages voisins, ne comprend qu'une surface de 102 hectares ; et sous ce rapport la perte a été peu sensible pour Erdeven. Malgré cette faible superficie, on y rencontre des vestiges d'un passé lointain. Près du bourg, on voit un dolmen ruiné, à sept supports, et un peu plus loin, un autre dolmen, à cinq supports. Auprès de Pen-er-Ster (bout ou embouchure de la rivière), on remarque des briques romaines tombées sur la grève, et les fondements d'un mur dans le sable de la falaise. On trouve dans le Cartulaire de Quimperlé que le seigneur Orscand donna, vers l'an 1040, au monastère de Saint-Cado, deux parts de la dîme qu'il levait au village du Sach, sur le territoire actuel d'Étel (Joseph-Marie Le Mené - 1891).

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de ETEL

l'église Notre-Dame-des-Flots ou de la Nativité (1850), située Place de la République. Le clocher de l'église actuelle date seulement de 1967. La première messe y est célébrée le 24 juin 1841. En 1888, l'église, qui s'avère trop petite, est agrandie et une tribune est ajoutée. Les vitraux datent de 1889 et sont l'oeuvre du maître-verrier Fournier, de Tours. Les fonts baptismaux, en marbre, datent du XIXème siècle. On voit dans le choeur une peinture murale (la Vierge et la mer, offrande des pêcheurs) de 1958, oeuvre du peintre morbihannais Xavier de Langlais. La statue en bois polychrome de Notre-Dame des Flots date du XXème siècle. La statue en bois de Sainte Anne et la Vierge, oeuvre du sculpteur Marcel Jégouzo, date de 1960 ;

Nota : L'église paroissiale, dédiée à la Nativité, a été construite après 1850. Son plan est rectangulaire et son style est grec : c'est une réduction de l'église de Lorient, et l'un des derniers édifices religieux de ce style, construits dans le diocèse (Joseph-Marie Le Mené).

la maison du prêtre (XVIIème siècle), située rue du Sach et construite par la famille Guillevic ; 

le château de la Garenne (vers 1860), ancienne propriété du marquis Massa de Malaspina ;

la fontaine avec ses trois bassins lavoirs (au début du XIXème siècle), situés au Cours des Quais ;

le pont-lorois (1841-1956), situé entre Belz et Plouhinec. Le pont primitif est achevé en 1841 et détruit par une tempête en 1894. Reconstruit en 1895, il est à nouveau détruit en 1944 par l'aviation alliée pour isoler la poche de Lorient. Il ne sera reconstruit qu'en 1956 et bénit par l'abbé Raoul, recteur de Belz. Il est restauré en 1995-1996 ;

l'ancienne mairie (1867), située Place de la République. L'horloge, surnommée "la marquise", est un don du marquis de Malaspina en 1889 ;

le moulin à marée (vers 1830), situé au fond de l'anse de Sach. Le bâtiment a été rehaussé en 1938, lors de sa réhabilitation en habitation ;

A signaler aussi :

des vestiges de sites mégalithiques ;

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de ETEL

A la "montre" (réunion de tous les hommes d'armes) de Vannes du 8 septembre 1464 et du 4 septembre 1481, on comptabilise la présence d'aucun noble d' Etel. La paroisse d' Etel dépendait autrefois de la paroisse de Erdeven.

© Copyright - Tous droits réservés.