Web Internet de Voyage Vacances Rencontre Patrimoine Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Bienvenue chez les Avessacais

AVESSAC

  Retour page d'accueil          Retour Canton de Saint-Nicolas-de-Redon  

La commune d'Avessac (bzh.gif (80 octets) Avezeg) fait partie du canton de Saint-Nicolas-de-Redon. Avessac dépend de l'arrondissement de Châteaubriant, du département de Loire-Atlantique. 

Vous possédez des informations historiques sur Avessac, vous souhaitez les mettre sur le site infobretagne, contactez-moi par mail (voir page d'accueil)

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

Boutique de Voyage Vacances Rencontre Immobilier Hôtel Commerce en Bretagne

ETYMOLOGIE et HISTOIRE de AVESSAC

Avessac vient de l'anthroponyme Aviziacum.

Avessac se trouve à l'emplacement d'un ancien camp romain (des thermes et des traces d'une villa ont été mis à jour).

La première mention de la paroisse remonte en 836 dans le cartulaire de l'abbaye de Redon. Le 7 octobre 869, Salomon de Bretagne campe avec ses troupes à Avessac et inflige aux Normands qui dévastent la région depuis 836, une sanglante défaite sur les landes de Crétumez (aujourd'hui appelées les "Buttes de la Déroute" ou "La Déroute"). L'histoire mentionne également Avessac en 1108, époque à laquelle Alain Fergent dispense ses habitants des corvées et contributions pour la construction du château qu'il fait édifier à Blain.

La paroisse d'Avessac était constituée jadis de 16 frairies. Quatre frairies se sont détachées d'Avessac, après la Révolution (celle du bourg - Saint-Nicolas, celle de La Provotaie - Saint-Joseph, celle de Rotz - Sainte-Anne, et celle de Quinssignac - Saint-Côme-et-Damien), pour former la commune de Saint-Nicolas-de-Redon (aujourd'hui chef-lieu de canton).

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

PATRIMOINE de AVESSAC

l'église Saint-Pierre et Saint-Paul (XV-XVIIème siècle - début du XIXème siècle), située place de l'Eglise. Cette église, datée de 1820, est construite à l'emplacement d'une ancienne église du XVème siècle dont subsistent deux chapelles. Le clocher-porche date du XVIIème siècle. Les deux bénitiers datent du XVIIIème siècle. L'édifice a été restauré en 1936 et vers 1960. Une clef de voûte datée du XVème siècle, se trouve dans l'une des chapelles de l'ancienne église. La statue de saint Eutrope, en bois, date du XVIIIème siècle. Julien de la Bigotaye, sieur de Gavresac en Avessac (veuf de Marie du Harel et fils de Pierre de la Bigotaye et de Julienne Guiho, dame de Scitz de Gavresac) fut inhumé devant le maître autel de l'ancienne église d'Avessac le 11 septembre 1597 (R. de Laigue) ;

le château du Pordor (XIV-XVIIème siècle). Il correspond à un ancien poste de surveillance connu dès le XIIème siècle. Le domaine du Pordor fut le siège d'une puissante seigneurie dès le début du XIIIeme siècle. Plusieurs fois agrandi et modifié au XVIème, XIXème et début du XXème, le château actuel conserve dans sa partie centrale les éléments essentiels du manoir médiéval du début de XIVème, miraculeusement préservé des incendies et bouleversements révolutionnaires. Propriété de Pierre de Luzanger (juveigneur de Derval), puis des familles de Theillac, Le Breton de Villaudry, de Durfort de Lorges, de Mauger, Sablentin, de Goulaine, Figat et Pommier ;

le château de la Châteigneraie (XIXème siècle). Propriété, à l'origine, des seigneurs de La Châteigneraie (en Poitou), puis de la duchesse de Lorges (sous Louis XIV). Ancien centre du culte protestant, le château joue un rôle important durant les guerres de Religion. La seigneurie passe ensuite entre les mains des familles Butault de Marzan et Le Breton de Villandry. Le château a été reconstruit au XIXème siècle ;

le manoir de Cothias (XVIème siècle). Il s'agit d'un ancien rendez-vous de chasse des familles Rohan-Chabot de Blain et Condé. Propriété de Joseph Pasquier, seigneur de La Courloiserie (en 1761), d'Adolphe Douaud  (en 1842), de Théodore Dubigeon (avant 1869), de Henry Maussion (en 1869), de Grandjouan-Peigne (en 1942), de Mitry-Dewerpe (en 1963). Il est restauré et remanié au XIXème siècle ;

le puits (XVème siècle), situé à Bérrulé. Bérrulé, anciennement surnommé Botrulé, était le chef-lieu de l'une des frairies d'Avessac. On y trouvait jadis, à proximité, la chapelle de Saint-Ruelin et son cimetière (disparus après la Révolution) :

le lavoir (XVIII-XXème siècle), situé au chemin du Lavoir ;

2 moulins dont le moulin à vent (XVIIIème siècle) de Camargois et le moulin à eau (XVII-XXème siècle), situé à Tesdan. Ce dernier moulin est la propriété de la famille Lemoine à partir du XVIIème siècle. Il est restauré au XXème siècle ;

A signaler aussi :

la découverte, lors du creusement de l'emplacement du futur chœur de l'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul, d'une tête sculptée de l'époque mérovingienne ;

la découverte d'un sarcophage du IXème siècle dans l'ancien cimetière d'Avessac (aujourd'hui disparu)

Bretagne : Histoire, Voyage, Vacances, Location, Hôtel et Patrimoine Immobilier

ANCIENNE NOBLESSE de AVESSAC

(à compléter)

© Copyright - Tous droits réservés.